En Nouvelle-Zélande, Calédoniens et Tahitiens sont de retour sur les pistes de ski

océan pacifique
Skieurs sur une piste de la station de ski de Whakapapa, en Nouvelle-Zélande
Si la neige est encore peu abondante sur les pistes de Whakapapa, les conditions sont idéales pour les débutants. ©Nicolas Fasquel / NC la 1ère
Les amateurs de ski du Pacifique sont de retour sur les pistes, en Nouvelle-Zélande. Après 2 ans de restrictions à l'entrée pour lutter contre la pandémie, les frontières du pays sont de nouveau ouvertes à tous, depuis le 31 juillet. Si la neige est encore peu abondante, la saison est lancée.

La promesse est belle depuis la rive du lac de Taupo, la cime des montagnes est bien enneigée. Toutefois, en arrivant à la station de Whakapapa, très prisée sur l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande, le manteau blanc semble manquer d'épaisseur. Les Kiwis sont pourtant venus en masse pour profiter des pistes. C'est un rituel hivernal incontournable pour certains.

"Je suis venu ce matin depuis Whanganui. C'est à 2h15 de route, sur la côte. On peut aller surfer le matin, skier ici l'après-midi et aller pêcher ensuite le même jour, si on veut", témoigne Dean, un skieur néo-zélandais. Les Calédoniens sont également nombreux, dès cette semaine, mais la neige est encore peu abondante. Les conditions sont idéales pour les débutants, mais la couverture neigeuse est encore un peu légère pour les skieurs plus chevronnés.

Des chutes de neige attendues à partir du 9 août

La station a ouvert, fin juin, mais les chutes de neige restent bien timides. Seule une partie du domaine skiable est pour l'instant praticable et les pratiquants doivent s'adapter. "C'est franchement top pour un début de stage vacances. Les Néo-Zélandais sont très accueillants et très souriants. Même si on ne comprend pas beaucoup l'anglais, cela passe. C'est top, il fait beau, il fait chaud, c'est cool", apprécie Lisa-Marie Catala, une Calédonienne.

A la base, je suis venu pour mon fils, pour lui faire découvrir la neige. C'est une première chose de faite, c'est un bon point. Lui, cela lui convient parce que ce n'est pas trop difficile.

Yann Drollet, un skieur tahitien

"Après, cela aurait été un bonus si j'avais pu skier un peu plus", complète ce père de famille.

Les responsables de la station piaffent, depuis deux mois, en espérant une neige plus abondante. Les vacanciers en provenance de Nouvelle-Calédonie, durant les vacances scolaires, seront sans doute les plus chanceux. Les prévisions prévoient le retour des flocons, à partir du mardi 9 août.

Le reportage d'Erik Dufour et Nicolas Fasquel :

©nouvellecaledonie