Coronavirus et aide humanitaire au coeur de l’actu à la 1 du mardi 14 avril 2020

l'actu du matin
Actu à la 1. 14 avril 2020
©NCla1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec la prolongation du confinement général en Métropole, dix patients guéris du Covid-19, l’arrivée du navire Lapérouse et du fret humanitaire à destination de Fidji après le passage du cyclone Harold. 

Le confinement strict est prolongé en Métropole jusqu’au 11 mai

Vous avez suivi en direct sur nos antennes l’allocution du président de la République Emmanuel Macron, à 5h chez nous, 20h dans l’Hexagone.
Une allocution d’une trentaine de minutes, dans laquelle le chef de l’Etat a annoncé un déconfinement progressif à partir de ce 11 mai. Les personnes âgées, les malades chroniques, les personnes en situation de handicap sont invités à rester eux après le 11 mai.
Les détails seront communiqués ces prochains jours. Mais déjà les bars, restaurants, hôtels et lieux publics resteront fermés jusqu’à nouvel ordre.
A partir du 11 mai, il sera possible de dépister les soignants, les aînés et les plus fragiles. Chaque Français qui a des symptômes pourra se faire dépister, à partir de cette date et pourra également porter un masque non sanitaire, mesure non systématique.
Autre information importante : Emmanuel Macron a annoncé le versement d’une aide exceptionnelle aux étudiants qui font face à des difficultés, y compris les étudiants des Outre-mer. 
 

Un confinement adapté à partir du 20 avril en Calédonie

Chez nous, le confinement général est prolongé, vous le savez, jusqu’au 19 avril. A compter du lundi 20, les mesures de confinement seront adaptées. Les détails seront annoncés dans la semaine. On parle notamment d'une reprise progressive de l'école et de la vie économique. 
 

Toujours 18 cas, et 10 guéris

Sur les 18 cas de covid-19 confirmés depuis le 18 mars dernier en Nouvelle-Calédonie, 10 personnes sont considérées comme guéries. Elles sont sorties de l’hôpital. Une personne est toujours en réanimation, et « dans un état stable » selon le gouvernement.
Rappelons que les personnes sont considérées comme guéries quand elles n’ont plus de symptômes, et qu’après quatorze jours, deux tests réalisés à 48 h d’intervalle sont négatifs. 
 

Les rapatriements se poursuivent 

De nombreux Calédoniens sont toujours bloqués hors du territoire par la crise sanitaire. Leur rapatriement se poursuit. Cinq vols sont encore prévus cette semaine pour ramener des gens de Fidji, d’Australie, de Nouvelle-Zélande, d’Asie et du Pacifique et de Métropole. 
 

Le Lapérouse attend la fin de la crise en Calédonie  

Le navire de croisière de la compagnie Ponant est dans nos eaux. Le bateau a dû quitter la Nouvelle-Zélande pour trouver refuge chez nous. Le bateau qui mouille au large ne transporte aucun passager. Les membres d’équipage restent confinés à bord durant une quatorzaine. 
 

Une fête de la nouvelle igname particulière cette année

On l’a vu dans nos différentes éditions, cette crise mondiale bouleverse les pratiques coutumières, et notamment dans le milieu kanak, où la culture de l’igname rythme la vie des clans.
Et encore plus en cette période de l’année, où chaque clan, chaque chefferie célèbre les prémices de l’igname. Une fête de la nouvelle igname bouleversée par le confinement. Les familles se sont adaptées pour respecter les consignes sanitaires.
 

De l’aide humanitaire pour Fidji

La Nouvelle-Calédonie et l’Etat ont envoyé hier de l’aide humanitaire à Fidji, après le passage du cyclone Harold.
Hier midi, un avion de la compagnie Fidji Airways s'est posé à la Tontouta, avec à son bord une quarantaine de passagers à rapatrier.
Le vol retour vers Fidji a permis l'acheminement de plus de cinq tonnes de fret humanitaire.