Coupe Zone Pacifique : Aorai vient défier les Cagous

sportncla1ère
Le Mont-Dore a joué contre l'AS 6ème km le week-end dernier en amical pour se préparer.
Le Mont-Dore a joué contre l'AS 6ème km le week-end dernier en amical pour se préparer. ©M.C
Le champion de Polynésie contre celui de Nouvelle-Calédonie : c'est la Coupe de la zone Pacifique de basket. Ce soir à l'Arène du Sud, Aoraï viendra se mesurer à la JSVDT (dames) et au Mont-Dore (hommes). Les vainqueurs disputeront le Trophée Coupe de France en début d'année prochaine.

FINALE DAMES (19H) : PARFUM DE REVANCHE

Les Polynésiennes restent sur deux victoires dans la Coupe du Pacifique. A chaque fois, contre l'AS 6ekm. En 2014, l'écart avait été conséquent : -32 points. "A Aoraï, 80% des filles de l'effectif joue en sélection" rappelle le coach de la Vallée du Tir, Stéphane Saminadin. Blessé au genou, le meneur de l'équipe garçon de la JSVDT s'est reconverti en coach pour encadrer les féminines. Son groupe est constitué de joueuses expérimentées et de plusieurs jeunes de 16 à 18 ans.

"C'est le match le plus important de l'année pour tout calédonien. Cette année, on a la chance de l'accueillir. Les filles se sont bien préparées. Elles sont assez sérieuses. On espère que cela va bien marcher pour nous. On a quelques éléments qui ont participé à la Coupe du Pacifique. Pour les autres, ce sera une première. Il y aura du stress. Bien sûr, certaines sont passées par les Océanias, mais à l'extérieur. Cette fois, il y aura la famille et beaucoup de monde". Stéphane SAMINADIN (Coach)


















L'enjeu est important : le vainqueur de la confrontation, comme chez les garçons, jouera le "Trophée Coupe de France", une compétition préliminaire à la grande Coupe, qui rassemble les clubs amateurs. L'intérieure de la Vallée, Alison Laukau, a déjà participé deux fois à la Coupe de la zone Pacifique.

"Une fois à Tahiti, et une fois ici. C'est très émouvant parce que ce sont deux territoires français dans le Pacifique. Il y a toujours une concurrence, un esprit de compétition. Depuis deux ans, c'est Tahiti qui gagne contre le 6ème. Cette année, c'est à nous, et on verra bien ce que ça donnera. On s'entraîne dur depuis trois, quatre semaines contre l'équipe masculine de la JSVDT. Jouer contre les garçons, c'est vraiment plus difficile. Ils sont plus hargneux, plus grands, on gagne en endurance, en physique, et en tactique".
Alison LAUKAU (intérieure)




















Du côté d'Aoraï, à surveiller notamment Alizée Lefranc. Elle avait marqué 28 points contre la Papouasie Nouvelle-Guinée dans le match pour la médaille de bronze aux derniers Jeux du Pacifique. La shooteuse a également déjà été nommée dans l'équipe All Star des Océanias. Ce sera la principale menace adverse. 

Le Mont-Dore n'a plus joué en Coupe du Pacifique depuis 2004
Le Mont-Dore n'a plus joué en Coupe du Pacifique depuis 2004 ©M.C


FINALE HOMMES (20H30) : LA RELEVE DU MONT-DORE

On avait l'habitude de voir les garçons de la JSVDT dans cette Coupe zone Pacifique. C'était encore le cas, ces deux dernières années. En 2014, ils s'étaient imposés 60-55 après prolongation contre Excelsior. L'équipe, fortement remaniée, avait ensuite perdu l'année suivante en Polynésie 83-42 contre le même adversaire.

Cette-fois, c'est le Mont-Dore qui représentera le territoire. Sa dernière participation à la compétition remonte à 2004. A l'époque, les montdoriens s'étaient inclinés de 17 points à domicile (77-60) contre Aorai. Douze ans après, les deux adversaires se retrouvent. "Cela fait longtemps qu'on a pas joué ce genre de match. La plupart des joueurs sont un peu tendus. Ils se mettent la pression. J'espère qu'on sera plus libéré pour le match, explique l'entraîneur Félix Kili-Kili. 

"On a perdu la Coupe d'ouverture et le championnat provincial Sud, mais je pense que nous avons nos chances contre Aoraï. C'est faisable. On monte en puissance. On commence à trouver des automatismes au niveau du jeu. Ca va le faire. Ce que je sais d'eux ? Pas mal de joueurs faisaient partie de la sélection tahitienne lors des derniers Jeux du Pacifique. Et ils sont encadrés par Georgy Adams ! Ce sera un grand match de basket"

















 

GEORGY ADAMS vs ANGELO FRANCOIS-ELOCIE

L'évènement de ce mercredi soir, sera aussi les retrouvailles de deux conseillers techniques régionaux qui ont fait leurs preuves dans le monde du basket et qui oeuvrent pour les clubs de leurs territoires respectifs. Aoraï profite des services de Georgy Adams, 49 ans, ancien international en équipe de France. Le shooteur d'1m95 est passé par les plus grands clubs métropolitains : Antibes, Limoges et l'ASVEL. A son palmarès figurent deux titres de champion de France, deux places de vice-champion, et trois coupes de France !
Angelo François-Elocie a lui collaboré avec le Mont-Dore pour préparer cette Coupe du Pacifique. Une aide à la demande du club. Il est le premier calédonien à avoir joué en première division métropolitaine à Monaco, après avoir remporté le titre de champion de Nationale 1 B avec le Mans. 

L'ENJEU :
"Tahiti - Nouvelle-Calédonie, c'est toujours spécial. Chacun veut gagner, chez soi et à l'extérieur. Pour nous, ce sont deux nouvelles équipes. L'année dernière, le 6ème chez les filles et la Vallée chez les garçons étaient en lice. C'est un nouveau challenge. Chacun voudra montrer que le basket calédonien a progressé et peut aller encore au delà"

UN MONT-DORE NEW LOOK :
" Deux, trois joueurs de l'ancienne JSVDT sont venus en renfort. Sur les trois, deux seront opérationnels. Le troisième a un petit peu disparu du paysage basket. Pour ce qui est de la refonte, c'est vrai que cela donné au Mont-Dore un élan nouveau et surtout de la taille. On va aussi jouer là-dessus. On sait très bien qu'au niveau des Tahitiens, c'est du physique. Ils ont aussi quelques joueurs qui "décollent" avec des qualités physiques assez exceptionnelles donc il faudra faire attention à ce genre de joueurs.

GEORGY ADAMS ET LUI, UNE LONGUE HISTOIRE :
"Quand je jouais à Monaco, lui était à Antibes en première division. On avalt l'impression de se retrouver en match Nouvelle-Calédonie - Tahiti quand, on faisait nos matchs. C'est vrai qu'ils avaient beaucoup plus de public, mais je me souviens que nous avons gagné à Antibes. Et eux nous ont battu à Monaco ! C'était le derby, et en même temps un plaisir de se retrouver. Aujourd'hui, il est CTR. On s'est retrouvé cette année sur un stage de la Fédération française et c'est un plus. Cela nous permet de travailler ensemble". 

ADAMS VA T'IL JOUER ?
"Il pourrait jouer. A voir s'il sera sur le terrain. On ne se focalise pas là-dessus. C'est sûr qu'il faudra le surveiller parce que c'est un joueur très adroit. S'il monte sur le terrain, il faudra faire gaffe ! Mais ce n'est pas une pièce essentielle de l'équipe"
Les Outre-mer en continu
Accéder au live