Covid-19 : le Vanuatu et Fidji mettent en place des confinements localisés

coronavirus
cartes google Efaté Vanuatu et Viti Levu Fidji
Efaté au Vanuatu à gauche, Viti Levu à Fidji à droite ©Google maps

Après la découverte de cas, l’île d’Efaté au Vanuatu et une partie de Viti Levu à Fidji se coupent du reste de leurs pays respectifs. Des mesures pour être sûrs de contenir le virus. 

Ce lundi 19 avril est synonyme de mesures anti-Covid particulières pour nos voisins du Pacifique, le Vanuatu et Fidji. Pour des raisons différentes, les deux pays ont décrété des isolements.

Pas de sorties d’Efaté au Vanuatu pendant trois jours

Au Vanuatu, il est impossible de sortir de l’île d’Efaté pendant les trois prochains jours. Une décision motivée par la détection du Covid-19 sur un homme décédé rapporte RNZ.
La semaine dernière, le corps d’un pêcheur philippin était découvert sur une plage proche de Port-Vila. Dans le cadre des investigations, un pétrolier portant pavillon britannique avait été retenu par les autorités. Les analyses réalisées à l’hôpital central de Port-Vila ont montré que l’homme était positif au coronavirus. 
Une annonce du Premier ministre Bob Loughman qui a indiqué qu’un arrêté était pris, interdisant toute sortie de l’île durant trois jours, à compter de ce lundi 19 avril, le temps de tracer d’éventuelles personnes contacts. 
Le Premier ministre a appelé la population à se faire tester à l’hôpital. 
Seize personnes ont d’ores et déjà été placées en quarantaine dans un hôtel de Port-Vila, principalement des policiers présents lors de la découverte du corps sur la plage de Pango le 11 avril dernier. 
Le risque de transmission communautaire est mineur a toutefois indiqué le directeur général de la santé du Vanuatu, Russel Tamata. 
Les Vanuatais d’Efaté sont appelés à respecter les gestes-barrières, mais la vie économique continue normalement.
Depuis le début de la pandémie, le Vanuatu n’a enregistré que trois précédents cas de Covid-19, tous détectés à l’entrée dans le pays. 

L’Ouest de Viti Levu confiné à Fidji 

Dans le même temps, à Fidji, un confinement a été déclaré dans l’Ouest de l’île de Viti Levu, autour des villes de Nadi et de Lautoka. Un militaire de 53 ans qui travaille dans un centre de quarantaine des voyageurs a été confirmée positif au Covid-19 durant le weekend. 69 personnes ont déjà été identifiées comme personnes contacts, placées en quarantaine et testées. Une de ces personnes est positive au virus. Il s'agit d'une femme de chambre de 53 ans travaillant dans le centre de quarantaine et vivant à Nadi. 
Le confinement de la zone qui a débuté ce lundi 19 avril au matin doit permettre de réduire les possibilités de transmission du virus. 
Les habitants de cette zone pourront y rentrer dans les prochaines 24 heures pour regagner leurs domiciles mais ne seront plus autorisés à sortir jusqu’à nouvel ordre. Un couvre-feu permanent a été établi. 

Dans le reste de l’île et le reste de l’archipel, la vie continue normalement, mais les Fidjiens sont invités tout de même à éviter les voyages non-essentiels et les rassemblements et à respecter les règles sanitaires. Et le couvre-feu est maintenu entre 23 h et 4 h du matin. 
"Le ministère de la santé et des services médicaux est plus équipé que jamais pour contenir ensemble la propagation du virus. Nous avons vu l’impact avéré des restrictions sanitaires pour couper les chaînes de transmission. En s’appuyant sur ces mesures et en appliquant les conseils des autorités, nous pouvons sauver des vies et garder Fidji à l’abri" indique le gouvernement fidjien. 
Fidji qui depuis le début de la pandémie a enregistré 72 cas de Covid et deux décès. 

A lire ci-dessous (en anglais), l'adresse du Premier ministre fidjien Frank Bainimarama à la population de l'archipel :