publicité

Davantage de logements en Nouvelle-Calédonie depuis 25 ans

l’ISEE, l’institut calédonien de la statistique et des études économiques a rendu sa synthèse sur le logement. Une synthèse issue des résultats du dernier recensement de 2014. La construction de logements continue de croître et en particulier sur les zones Dumbéa, Païta et la zone VKP. 

  • Yvan Avril / Malia Noukouan / Angélique Souche
  • Publié le , mis à jour le
En 25 ans, l’offre s’est améliorée, mais les choix d’habitat varient selon plusieurs critères. Au total, la Nouvelle-Calédonie compte 85 000 résidences principales
Le nombre de logements a augmenté plus vite que la population, soit un point de plus pour les ménages qui progresse de 2,9% chaque année. Une tendance qui s’explique notamment par une croissance importante de la population mais aussi par la diminution de la taille des ménages. En moyenne, on est passé de 4 à 3 personnes par logement, toutes provinces et communautés confondues. La sur occupation de logements est également en baisse.

Urbanisation

Conséquences de l’urbanisation, un tiers des ménages vit désormais en appartement contre moins d’un quart il y a 25 ans. La moitié des ménages résidant hors tribu sont propriétaires. Leur part a augmenté ces 25 dernières années pour toutes les tranches d’âges, à l’exception des moins de 30 ans, avant de diminuer légèrement. L’accession à la propriété semble en effet plus difficile, en particulier pour les ménages modestes, qui se tournent davantage vers le marché locatif, privé ou social, soit + 3 points depuis 2009.

Confort 

En tribu, le niveau de confort s’est nettement amélioré ces 25 dernières années même si l’ISEE observe toutefois des disparités. Enfin, en 10 ans, le nombre de personnes vivant dans un squat a diminué de 30%. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play