nouvelle calédonie
info locale

Football : Tiaou, Némia et Oirémoin rentrent en sélection A

sportncla1ère
La sélection réunie au CTE de Païta avant le départ pour Fidji
La sélection réunie au CTE de Païta avant le départ pour Fidji ©NC La 1ère
L'un est d'Ouvéa, l'autre de Maré, et le troisième du Mont-Dore. Mickaël Tiaou, Némia Némia et Raphaël Oirémoin vont découvrir l'équipe senior de Nouvelle-Calédonie lors de la tournée amicale à Fidji. Une expérience qu'ils attendent avec impatience. 

Les bonnes nouvelles s'enchaînent


Il y a des périodes comme ça, où tout va comme sur des roulettes. Prenez le défenseur de Magenta, Mickaël Tiaou. Le mois dernier aux Salomon, il se qualifiait pour les quarts de finale de la ligue des champions d'Océanie, alors que son équipe était tombée dans le groupe des Néo-Zélandais d'Auckland City et des Solomon Warriors.

Et voilà qu'il y a quelques jours, son amie lui annonce qu'il figure maintenant dans la liste des joueurs retenus en sélection de Nouvelle-Calédonie pour deux matchs amicaux à l'étranger. Une grande récompense pour celui qui a débuté à Iaaï, avant de parfaire son football à Wetr, puis de rejoindre l'AS Magenta. Satisfaction d'autant plus grande qu'il n'avait jamais été appelé - même en jeunes - en équipe territoriale. 

Hier au CTE de Païta, le stoppeur nous a parlé de son parcours et de cette sélection pour les matchs amicaux prévus lundi à Suva contre Fidji, et jeudi à Lautoka face à l'Ile Maurice 

Mickaël Tiaou, défenseur de Magenta et de la sélection.

 
Mickaël Tiaou, défenseur de Magenta et de la sélection.
Mickaël Tiaou, défenseur de Magenta et de la sélection. ©NC La 1ère


Bonheur en barre pour Némia Némia


Le milieu offensif de Wacaélé n'en revient pas non plus. Il sortait d'un barrage victorieux contre Dumbéa (2-0) pour accéder à la Super Ligue, quand le sélectionneur Thierry Sardo est venu le voir pour lui annoncer qu'il comptait sur lui chez les A. 
 
Némia Némia au CTE de Païta
Némia Némia au CTE de Païta ©NC La 1ère

" Toute la journée de samedi, je ne suis pas redescendu de cette joie " explique celui qui peut jouer aussi bien à droite, qu'à gauche sur le terrain. Il faut dire qu'après la relégation de son club en PH Iles à la suite de pénalités en 2016, tout les joueurs de Wacaélé attendaient de revenir dans l'élite calédonienne. On imagine alors combien cette délivrance, puis l'annonce de sa sélection en A, ont pu le combler. 
Le reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec 
©nouvellecaledonie
Publicité