Helio, la nouvelle centrale photovoltaïque de l’aéroport de Tontouta

énergie
Inauguration de la centrale photovoltaïque Hélio à Tontouta
Inauguration de la Centrale Helio à Tontouta ©Medriko Peteisi/ Nc1er
L’aéroport de la Tontouta a inauguré ce matin, 24 mars 2022, sa nouvelle centrale photovoltaïque, Helio. Avec une surface de 8 000 m2, il s’agit de la plus grande en ombrière de Nouvelle-Calédonie.

Inauguré ce 24 mars 2022, Helio, la nouvelle centrale photovoltaïque de la Tontouta, c'est 517 places de stationnements pour une surface de 8 000 m2.

Il faut compter 7 590 panneaux photovoltaïques, ce projet innovant est une première à l’échelle du pays et de la région Pacifique. Ce projet participe aux objectifs de neutralité carbone de l’aéroport selon David Guyenne, président de la CCI-NC ", c’est pour l’aéroport, la manière de montrer à la fois l’innovation de la NC à tous ceux qui arrivent en NC. Mais aussi, ça participe à la fois à notre projet de neutralité Carbone de la plateforme, donc là encore, c’est un engagement très fort de l’aéroport. »


Après 6 mois de travaux, la construction de la structure a dû répondre à un cahier des charges bien précis. En effet, les particularités d’une zone aéroportuaire nécessitent certaines adaptations. " S’adapter à un contexte aéroportuaire, c’est y mettre des modules spécifiques, qui ont un revêtement, albarino, des modules albarino. Ce revêtement limite l’effet de réverbération et donc l’effet de gêne qu’il pourrait y avoir quand un avion s’approche de l’aéroport " explique, Thierry Muller, directeur général de TotalEnergies Renouvelables.

Une centrale solaire pour éviter les émissions carbone

Helio garanti la réduction de plus de 5000 tonnes de Co2 par an. C’est un projet d’énergie renouvelable qui ouvre d’autres perspectives pour la Calédonie selon Christopher Gygès, membre du gouvernement en charge de la transition énergétique. "Maintenant, on souhaite aller justement sur de l’ombrière et sur de l’installation pour les voitures électriques parce qu'alimenter des voitures électriques avec du charbon, pour moi ça n’a pas beaucoup de sens et alimenter des voitures électriques avec du solaire, à la fois ce n'est pas cher et c’est bon pour l’environnement."

Pour rappel, en 2016, la Nouvelle-Calédonie a adopté un schéma de transition énergétique qui compte trois principaux objectifs dont la réduction d’émissions de gaz à effet de serre et l’accroissement de la part du renouvelable. La centrale photovoltaïque Helio, s’inscrit ainsi dans cet objectif.

©nouvellecaledonie