Importations et exportations chutent en Nouvelle-Calédonie

économie
Nickel
Barre d'acier inoxydable et nickel SLN 25 dans l'usine Aperam de Charleroi en Belgique ©Alain Jeannin
L'isee (Institut de la Statistique et des Etudes Economiques de Nouvelle-Calédonie) publie son rapport de conjoncture pour le 1er trimestre 2016: Le déficit commercial se creuse, le repli des importations ne compense pas la chute des exportations.
En Langage d'économiste on dit que le taux de couverture se dégrade.

Pour l'ISEE: "aprés avoir beneficié de l'activité industrielle pendant cinq ans, les importations diminuent plus nettement ce trimestre, accentuant le ralentissement dejà observé en 2015"

surtout:" Les exportations se réduisent plus encore, sous l'effet d'une conjoncture difficile sur le marché mondial du nickel depuis l'année dernière. Ce trimestre, les exportations de biens ne couvrent plus que deux cinquièmes des importations".

Des exportations qui sont à leur plus bas niveau au 1er trimestre sur les cinq dernières années. Autrement dit la conjoncture est mauvaise, impactée par la mauvaise santé du nickel  (- 32% de vente sur le trimestre) et la balance commerciale subit le recul des exportations de plein fouet. 

les exportations de produits de la mer se portent bien (+ 67% de janvier à mars) mais elles ne representent que 2% du total des exportations et ne ne permettent pas de rééquilibrer les pertes.

En savoir plus sur le site de L'ISEE