La Fédération des fonctionnaire dépose un préavis de grève pour la rentrée

éducation
Vers une rentrée scolaire échelonnée par province en Nouvelle-Calédonie
©NC la1ère
C'est un préavis de grève qui prendra effet lundi si les discussions n'aboutissent pas d'ici là. La Fédération des fonctionnaires réclame notamment des revalorisations de salaire pour certaines catégories de personnels.

La Fédération des fonctionnaires vient de déposer un préavis de grève qui pourrait perturber la rentrée de lundi. "Depuis maintenant plusieurs mois, différents corps de métier du secteur de l'enseignement se voient régulièrement octroyer des dispositifs de revalorisation salariale et d'optimisation du plan de carrière. Or, il apparait que certains métiers, notamment les plus petites catégories, ont été oubliés voir délibérément écartés, détaille le communiqué. La différence de traitement entre ces personnels et la non-réponse à tous nos courriers nous poussent malheureusement à déposer ce présent préavis pour une grève générale qui débutera à minuit le lundi 14 février 2022 pour une durée illimitée."

Peut-être étendu, selon les discussions

Parmi les revendications : 

  • l'application du PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations) pour les personnels ATEE-NC (les adjoints techniques des établissements d’enseignement)
  • l'attribution de la prime catégorielle pour les personnels ATEE-NC, adjoints et surveillants d'éducation et les personnels administratifs du vice-rectorat.

La fédération ajoute qu'elle se réserve "la possibilité de généraliser le mouvement aux personnels relevant des différentes provinces" selon l'évolution des discussions.