La province Sud autorise la vente de Vale NC

nickel province sud
Province Sud
©Mathieu Ruiz-Barraud

Les élus ont autorisé jeudi le changement de contrôle de l’usine du Sud. Un accord politique avait finalement été trouvé en début de mois. Accord salué par tous les conseillers provinciaux ce matin, qui ont voté à l’unanimité ses conditions de vente. 

C’est l’autorisation de changement de contrôle qui a, sans surprise, été adoptée ce jeudi par l’assemblée de la province Sud. Il prévoit 51 % pour les intérêts calédoniens, entre les provinces et les salariés, et 49 % entre la compagnie financière de Prony et Trafigura.

Explications et réactions avec Mathieu Ruiz Barraud, Laura Schintu et Laurent Corsi:
 


Ambiance cordiale

Cette réunion s’est déroulée dans une ambiance très cordiale, voire même détendue. C’est en fait un peu un héritage de l’accord politique qui avait été trouvé en début de mois entre la province Sud, le FLNKS et l’Ican autour de l’avenir de cette usine du Sud. 

Congratulations générales

Tout le monde aujourd’hui a tenu à se féliciter sur le sujet.

« Une responsabilité quant à la garantie sociale, économique et environnementale », selon Virginie Ruffenach, de l’Avenir en confiance.
Nicolas Metzdorf pour Générations NC s’est fendu d’un discours des plus optimistes, notamment sur la grande nouveauté de cet accord, c’est à dire le retour des titres miniers dans les mains de la province Sud. Des titres qu’elle louera ensuite à Prony Resources. 
Aloisio Sako pour le FLNKS parle lui de « destin commun ».
Seul Calédonie ensemble semble jouer les Cassandre et prévient par la voix de Philippe Michel de la fragilité possible d’un dossier sans industriel dans un contexte très volatile du nickel. Calédonie ensemble qui a malgré tout voté en faveur de ce texte. 

Consensus

Ce matin à la province Sud, c’était un moment de consensus général. Cette délibération est une étape de plus dans le processus de vente qui devrait s’achever avant le 31 mars prochain, permettant le redémarrage de l’usine. A noter que le volume financier de la vente s’élève à 1,2 milliard de dollars.

actionnariat usine du Sud
L'actionnariat prévu dans l'usine du Sud ©DR


L’Invité de la matinale

Le nouvel accord est une satisfaction aussi pour Justin Gaïa, président du sénat Coutumier et sénateur de l’aire Drubea-Kapumë. Il était l’invité de Charlotte Mestre dans la matinale radio de ce jeudi : 

Extrait invité de la matinale Justin Gaïa