publicité

Législative partielle à Wallis et Futuna: Sylvain Brial arrive en tête

Selon des résultats encore provisoires, le député sortant de Wallis et Futuna perd le scrutin de ce dimanche 15 avril. Napole Polutele, dont l'élection avait été invalidée par le Conseil constitutionnel, a obtenu 228 voix de moins que son adversaire Sylvain Brial. 

© Wallis 1ère
© Wallis 1ère
  • Françoise Tromeur avec Wallis et Futuna La 1ère et AFP
  • Publié le , mis à jour le
Beaucoup se sont rendus aux urnes le matin, après la messe. 84,2 % des électeurs wallisiens et futuniens ont voté ce dimanche à l’élection législative partielle. Soit 7223 votants, une participation plus importante qu’aux législatives de juin 2017. Et ce scrutin du 15 avril 2018 change la donne puisque le vainqueur n’est pas le député sortant, mais Sylvain Brial.

51,61% contre 48,39%

Selon le décompte provisoire, le candidat sans étiquette obtient 3656 voix (51,61% des suffrages), contre 3428 à Napole Polutele de l'UDI (48,39%). Le Futunien Brial est notamment arrivé en tête dans les deux royaumes d'Alo et Sigave, avec 1172 voix contre 500 à son adversaire. Prochaine étape, la validation du scrutin par la commission de recensement des votes, attendue ce lundi.

Moins d'un an après les législatives

Les Wallisiens et les Futuniens ont dû retourner aux urnes moins d’un an après les législatives de juin 2017. Cette élection avait été remportée par Napole Polutele, avec 3 436 voix. Mais le 2 février 2018, elle était invalidée par le Conseil constitutionnel. La raison: l'invalidation d'une soixantaine de suffrages, ce qui ne lui permettait plus d'avoir la majorité absolue nécessaire pour être élu au premier tour. La conclusion d’une requête déposée par son adversaire malheureux d’alors, Sylvain Brial.

Sur le même thème

  • politique

    G10 nouvelle formule

    Le dialogue a repris au sein du G10 avec une nouvelle dénomination – « le groupe de dialogue sur l’avenir » et un autre mode de fonctionnement. C’est l’un des acquis du 17e comité des signataires. Une première réunion s’est déroulée hier.

  • politique

    Accord de Nouméa: quand le RIN dresse son bilan

    A quelques jours du Comité des signataires qui se déroulera le 27 mars, le Rassemblement des indépendantistes et nationalistes a tenu à présenter un bilan politique de l’Accord de Nouméa. Résultat sans appel : d’après les militants du RIN, sa mise en œuvre serait un échec.

  • politique

    Le Palika livre son projet de société

    Le Palika a organisé une journée d’information au Falé Fono de Païta afin d'informer leurs militants et sympathisants sur le projet d’indépendance. Il a également été question de l’organisation de la campagne pour le « Oui » au référendum.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play