Législatives : Construire autrement présentera un candidat

élections
Le mouvement Construire autrement était réuni en assemblée générale le samedi 23 avril.
Le mouvement Construire autrement était réuni en assemblée générale le samedi 23 avril. ©NC la 1ere
Ils avaient déjà présenté une liste pour les dernières provinciales en 2019. Construire autrement, parti porté par Joël Kasarherou, se lance cette année dans la course aux législatives. Avec deux axes forts : l’urgence climatique et la moralisation de la vie politique.

Les noms des candidats ne sont pas encore connus, mais Joël Kasarherou annonce déjà que Construire autrement sera présent cette année aux Législatives. Agir pour l’avenir, c’est le mot d’ordre de cette campagne qui veut "aller plus vite, plus loin, plus fort", notamment en matière d’environnement.

Priorité à l'environnement

Le tout jeune parti, créé en 2019 à l’occasion des provinciales, entend prendre à bras le corps l’urgence climatique. Avec une ambition Zéro carbone net en 2033, une vision à long terme autour de l’autonomie énergétique et alimentaire. Luen Iopue est membre de Construire autrement.


La crise climatique, "c’est un phénomène mondial aux conséquences très locales, explique Luen Iopue, membre du mouvement. C’est pour cela que pour ces législatives, il faut pouvoir traiter de la question de l’environnement. Il y a aussi la question des ressources, on l’a vu pendant le Covid tout ce qui est autonomie alimentaire […], comment on gère la ressource sur le long terme, etc.".

Autre axe fort de cette campagne : la moralisation de la vie politique. Un volet essentiel pour Joël Kasarhérou qui regrette "qu’aujourd’hui, on donne un mandat, et il n’y a absolument aucun retour, il n’y a pas d’engagement."


Construire autrement devrait présenter ses candidats d’ici la mi-mai.