Les assises perturbées par le confinement ?

justice
Tribunal de première instance de Nouméa, palais de justice, septembre 2020
©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ere

La première session d'assises de l'année en Nouvelle-Calédonie débutera mardi 30 mars jusqu'au 9 avril 2021. Cinq affaires seront jugées. 

La première session d'assises de l'année 2021 s'ouvre mardi prochain, au tribunal de Nouméa, avec un douloureux féminicide. Un jeune homme "Momo" doit répondre du meurtre de sa petite-amie. Corinne, 18 ans, avait été retrouvée dans un bois aux abords d'une plage au Mont-Dore, le 9 août 2019. 

Avant d'être interpellé à Lifou par les gendarmes, l'accusé avait tenté de se poignarder à deux reprises à l'abdomen. Il est depuis incarcéré au Camp Est dans l'attente de son procès. 

Des perturbations à prévoir ?

La cour d'assises de Nouméa se penchera également sur quatre affaires de viol. Mais la question de la prolongation du confinement et des conditions sanitaires liées à l'épidémie s’est invitée à cette première session de l’année. Les liaisons aériennes entre la Grande Terre et les îles Loyauté pourraient en effet bouleverser le calendrier car deux accusés sont actuellement à Lifou et à Maré. Ils comparaîtront libres. Même chose pour les jurés dont certains ne sont pas domiciliés sur la Grande Terre.

Ecoutez les précisions de Christian Pasta, avocat général près de la Cour d'appel de Nouméa : 

Christian pasta

 

La session pourrait donc être tout simplement reportée au mois de juin, selon les annonces des autorités ce vendredi.