Les cinq propositions de Générations NC dans le sens de l'égalité femmes-hommes

politique
Générations NC, propositions du 1er mai 2021
Le mouvement a émis ses propositions samedi matin, depuis Nouméa. ©NC la 1ere

Une profonde réforme des congés parentaux : voilà le sens d’une partie des propositions déposées par Générations NC sur le bureau du Congrès, qui visent à équilibrer le rapport entre hommes et femmes en Nouvelle-Calédonie.

Le parti de Nicolas Metzdorf demande la possibilité, pour la mère, de transférer jusqu’à quatre semaines de congé maternité au père ou au second parent. 

Un congé paternité applicable en 2023

"Malgré les problèmes financiers que pose aujourd’hui l’indemnisation d’un congé paternité", Générations NC souhaite par ailleurs la création d’un congé paternité (ou de second parent) de cinq jours qui serait applicable dès le 1er janvier 2023. La disposition serait augmentée de trois jours l’année d’après et de trois autres encore, un an plus tard. Soit onze à terme  - les papas calédoniens ont droit à un congé de naissance de deux jours. 
Autre proposition, la possibilité de partager le congé d’adoption entre les deux parents.

Lorsqu’on veut travailler sur l’équité femmes-hommes, on vient créer des droits pour les hommes. Mais en créant des droits pour les hommes, finalement, on va permettre aux femmes de s’épanouir professionnellement, et au papa de s’investir davantage auprès de ses enfants.

Nina Julié, porte-parole de Générations NC


Parité 

Deux autres propositions sont formulées par le parti : 

  • appliquer une obligation de parité au Cese (Conseil économique, social et environnemental) ainsi qu’au gouvernement ;
  • mettre en œuvre le dispositif de prévention du sexisme et promotion de l’égalité dans toutes les entreprises de plus de dix salariés et dans la Fonction publique.