Météo : le retour de la Niña en Nouvelle-Calédonie

météo
Thomas Abinun, météorologiste, service météo, 6 février 2020
Au siège de Météo France NC, en février 2020. ©NC la 1ere
Il faut s’attendre à une saison chaude 2021-2022 avec davantage de pluie et de chaleur. Selon les prévisionnistes de Météo France NC, le phénomène sera très marqué, avec ainsi un risque plus élevé de cyclone.

Elle vous avait manqué ? La voilà de retour. Après une saison chaude 2020-2021 déjà marquée par le phénomène La Niña, ce sera la même chose cette année, selon Météo France NC.

Avis de pluie "excédentaires"

Dans les faits, cela veut d’abord dire qu’il faudra s’attendre à beaucoup de pluie. "Les prévisions des modèles numériques indiquent que les pluies attendues en Nouvelle-Calédonie, au cours des mois d’octobre 2021 à février 2022, devraient être excédentaires, explique Météo France NC dans un communiqué. 

"Les excédents de pluies devraient être supérieurs aux normales de 10 à 15 %, avec une probabilité élevée (plus de 60 %). Avec une probabilité moindre (entre 40 et 50 %), ils pourraient être supérieurs aux normales de 30 %."

Encore plus chaud

Pour ce qui est de la température, elle sera aussi en moyenne plus élevée que les normales saisonnières. "La Niña apporte des eaux plus chaudes sur la Nouvelle-Calédonie et favorise l’intrusion de masses d’air d’origine tropicale sur le pays durant l’été austral", précise Météo France NC. 

Dans le détail, les températures pourraient être un degré supérieur à la normale. Sans compter que l’effet de cette chaleur sera accru en raison de "l’effet combiné de conditions humides et chaudes".

Ecoutez les précisions recueillies par Charlotte Mannevy :

La météorologiste Olivia Yu sur la Niña et les températures

 

Les phénomènes cycloniques vont se former plus près

Un été plus humide, avec une eau plus chaude... Un terrain propice aux cyclones tropicaux.

Olivia Yu sur l'activité cyclonique