Mondial de football 2022 : la Nouvelle-Calédonie dans l'impasse

sportncla1ère
Défaite des Cagous face à aux Papous au Qatar
Défaite des Cagous 0 à 1, face à aux Papous au Qatar ©FCF Foot
Mieux organisés mais encore trop imprécis offensivement, les Cagous ont perdu leur deuxième match des éliminatoires zone Océanie contre la Papouasie Nouvelle-Guinée (0-1). Les demi-finales s'éloignent.

Il y a des airs de déjà vu qu'on ne voudrait jamais ressentir. Après avoir offert involontairement aux Fidjiens un but tout fait lors de leur premier duel dans le groupe B, les footballeurs calédoniens ne pensaient sans doute pas rééditer la même erreur face aux Papous. Peine perdue. A la 7e minute de jeu, le latéral gauche Joseph Athalé manque son contrôle devant la surface de réparation, réveillant le souvenir du ballon perdu par Joël Wakanumuné ayant entraîné l'ouverture du score des "Bula Boys" quelques jours plus tôt. Tommy Semmy hérite du ballon, feinte Jean-Brice Wadriako et voit son tir croisé dévié par la hanche d'Emile Béaruné (0-1).

Du réveil des vieux démons aux occasions manquées

Pourtant, avec six changements effectués dans le onze de départ, l'équipe offre un bien meilleur visage. Georges Gope-Fenepej sur l'aile gauche, et les milieux Joris Kenon et César Zéoula titulaires dans l'axe du milieu de terrain, assurent une justesse technique. Jordan Wetria en avait profité pour obliger Warisan à un premier arrêt décisif sur un bel enchaînement contrôle/frappe en tout début de partie. Sur un corner de Zéoula, c'est ensuite Jean-Brice Wadriako au premier poteau qui place une superbe tête décroisée. Le milieu gauche Stahl Gubag est sur la trajectoire juste devant sa cage. Morgan Mathelon, lui, est idéalement lancé vers les cages adverses, mais ne pousse pas assez rapidement son ballon. Sa frappe croisée n'est pas cadrée. Enorme temps fort pour les Cagous dans cette première période. Ils auraient même pu bénéficier d'un penalty pour une faute de Félix Komolong sur Gope-Fenepej. L'ailier de Concarneau est déstabilisé en pleine course par le bras du stoppeur papou.

Domination stérile, et erreurs d'arbitrages

Après la pause, tout semble indiquer que le vent va tourner. Les Cagous tentent de trouver des espaces dans la profondeur. En vain, Warisan anticipe chaque ouverture. Emile Béaruné échappe à une faute sur Semmy qu'il déséquilibre alors qu'il part au but. De l'autre côté du terrain, Kenon profite d'un contre favorable et trois calédoniens se dirigent vers le but face à un seul adversaire. Occasion gâchée : le milieu de Cognac a poussé son ballon trop loin. Sélé, rentré à la place de Zéoula, décale ensuite Jean-Luc Décoiré sur le côté droit de la surface. Le latéral pénètre et tente un tir qui file devant le but sans danger. Des hors-jeu très discutables sont sifflés et privent les hommes de Dominique Wacalie d'une égalisation qui semblent toujours d'éloigner. Les Papous ne sont néanmoins pas loin, eux aussi, de marquer. Après un débordement de Yasasa dans la surface, David servi par Semmy bute sur Ulile. 

Du K.O dans l'air

La fin de match part dans tous les sens. Haewegene réussit un grand pont et fonce dans la surface. Il doit sauter pour éviter une sortie dangereuse de Warisan qui en cas de contact aurait sans doute entraîné un penalty. Jean-Luc Décoiré est expulsé, vraisemblablement pour des mots malvenus. Semmy, lui, manque le 2-0 dans un angle trop fermé. On en reste là. Deuxième défaite des Cagous en deux matchs, zéro point au compteur. Les Papous reviennent à égalité des Fidjiens et des Néozélandais avant leur confrontation, avec trois unités. La sélection calédonienne tentera de sauver l'honneur vendredi prochain contre les All Whites, en essayant d'oublier ses regrets.

Le classement

Dans l’autre match du groupe B disputé ce mardi matin, la Nouvelle-Zélande a battu Fidji 4-0 avec un double de Chris Wood.
Au classement, les All Whites sont premiers avec 6 points et une différence de buts de +5. La Papouasie est deuxième avec 3 points et une différence de 0. Fidji est troisième  avec 3 points et une différence de -3. La Nouvelle-Caledonie est quatrième et dernière avec 0 point et une différence de buts de -2. Elle est éliminée du tournoi et ne peut plus accéder aux demi-finales, même en cas de succès sur la Nouvelle-Zélande dans son dernier match vendredi.