publicité

Le nickel remonte, Eramet améliore son offre pour l'australien MDL

Eramet a augmenté son offre d'achat des titres de Mineral Deposits Limited (MDL), valorisant le groupe australien à 344,7 millions de dollars australiens (222 millions d'euros) afin de consolider intégralement la coentreprise qu'il détient avec lui.

Transport du minerai de nickel dans l'usine de nickel SLN de Doniambo en Nouvelle-Calédonie © Alain Jeannin
© Alain Jeannin Transport du minerai de nickel dans l'usine de nickel SLN de Doniambo en Nouvelle-Calédonie
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le
Le groupe minier et métallurgique français a annoncé mercredi qu'il proposait désormais de racheter les titres de MDL qu'il ne détient pas encore au prix de 1,75 dollar australien par action, soit une revalorisation de 19,9% par rapport à son offre précédente.

L'Offre publique d’achat (OPA), d'un coût de 322 millions de dollars australiens intégralement en numéraire, permettrait à Eramet de rassembler la totalité de la société TiZir, présente dans le domaine des sables minéralisés (dioxyde de titane et zircon) au Sénégal et en Norvège, qu'il détient à parité avec MDL depuis sa création en 2011.

La Bourse de Paris a réagi favorablement à la nouvelle offre du groupe métallurgique et minier français, Eramet a gagné + 4,19 % à 129,30 euros. Enfin, le cours du nickel côté au LME de Londres a enregistré la plus forte progression des métaux industriels mercredi, avec une progression de 2,26 % à 15.605  dollars la tonne (7,07 dollars par livre).

Sur le même thème

  • nickel

    Glencore assigné aux Etats-Unis dans une enquête de corruption

    L'action Glencore a plongé de 10 % mardi matin à la Bourse de Londres, après l'annonce d'une assignation en justice aux Etats-Unis. Le géant Suisse des matières premières est cité dans le cadre d'une vaste enquête pour corruption. Glencore va fournir des informations "en temps et en heure".
     

  • nickel

    Le nickel recule et subit les tensions commerciales

    Les prix du nickel sur le London Metal Exchange sont volatils, mais la tendance à la baisse domine. Les tensions commerciales assombrissent le moral des investisseurs et des industriels. La baisse continue des stocks mondiaux de nickel soutient l'espoir d'une reprise. 
     

  • nickel

    Le nickel soutenu par le rebond des marchés asiatiques

    Après une semaine éprouvante pour les métaux industriels, le nickel a regagné du terrain en fin de semaine sans réussir à préserver le seuil des 15.000 dollars la tonne au LME de Londres.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play