Le nickel remonte, Eramet améliore son offre pour l'australien MDL

nickel
Engins sur mine SLN Eramet
Transport du minerai de nickel dans l'usine de nickel SLN de Doniambo en Nouvelle-Calédonie ©Alain Jeannin
Eramet a augmenté son offre d'achat des titres de Mineral Deposits Limited (MDL), valorisant le groupe australien à 344,7 millions de dollars australiens (222 millions d'euros) afin de consolider intégralement la coentreprise qu'il détient avec lui.
Le groupe minier et métallurgique français a annoncé mercredi qu'il proposait désormais de racheter les titres de MDL qu'il ne détient pas encore au prix de 1,75 dollar australien par action, soit une revalorisation de 19,9% par rapport à son offre précédente.

L'Offre publique d’achat (OPA), d'un coût de 322 millions de dollars australiens intégralement en numéraire, permettrait à Eramet de rassembler la totalité de la société TiZir, présente dans le domaine des sables minéralisés (dioxyde de titane et zircon) au Sénégal et en Norvège, qu'il détient à parité avec MDL depuis sa création en 2011.

La Bourse de Paris a réagi favorablement à la nouvelle offre du groupe métallurgique et minier français, Eramet a gagné + 4,19 % à 129,30 euros. Enfin, le cours du nickel côté au LME de Londres a enregistré la plus forte progression des métaux industriels mercredi, avec une progression de 2,26 % à 15.605  dollars la tonne (7,07 dollars par livre).