La Nouméenne a encore fait le plein

santé
La Nouméenne 2020
©Laura Schintu
Record battu pour la Nouméenne OPT. La célèbre course en faveur de la lutte contre le cancer du sein a réuni ce matin près de 4000 participantes, très motivées.
Le temps pluvieux de ce dimanche matin n’a pas entamé pas la détermination des concurrentes ; un petit tour de chauffe et les voilà sur la ligne de départ. 
La Nouméenne 2020
©Caroline Antic-Martin
  

Récolter des dons 

Il ne s’agit pas ici de réaliser un exploit sportif. Ces 4 000 dames, quelques hommes infiltrés et quelques compagnons à quatre pattes étaient tous là pour une bonne cause. Il s’agit de récolter des dons pour lutter contre le cancer du sein. 
« L’intégralité des bénéfices vont être reversés à la ligue. L’année dernière, on était à 3,1 millions. Cette année, on n’a pas fait encore les calculs, mais on devrait être pas mal. C’est vrai quoi a eu un peu plus de dépenses, mais on devrait faire un bon chiffre » explique Jean-Hervé Dedenon, trésorier de l’ASPTT, organisatrice de l’événement. 
Nouméenne 2020
©Caroline Antic-Martin
 
Nouméenne 2020
©Caroline Antic-Martin
 

Apprendre l’autopalpation 

L’événement permet également faire de la prévention contre le cancer du sein. Sur l’un des stands, on apprend à détecter les grosseurs suspectes.  
« Je viens presque tous les ans pour essayer effectivement de sensibiliser les femmes à la palpation de leurs seins, parce que même si la mammographie permet de dépister les cancers du sein, la moitié des cancers du sein actuellement sont dépistés par les patientes elles-mêmes par l’autopalpation » explique le Dr Erick Camus, gynécologue.  
En Nouvelle-Calédonie entre 100 et 120 femmes par an sont touchées par le cancer du sein ; elles peuvent année après année compter sur cette vague rose de solidarité. 
A suivre, le reportage de Caroline Antic-Martin et Laura Schintu 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live