En Nouvelle-Zélande, la banque centrale baisse son taux d’intérêt

océan pacifique
En plein épidémie mondiale de coronavirus et pour en atténuer l'impact économique,  la banque centrale de Nouvelle-Zélande a annoncé ce lundi un abaissement de son principal taux directeur, jusqu'au niveau historiquement bas de 0,25% contre 1 % auparavant.
Cette mesure restera en place pendant au moins un an. Une annonce surprise, effectuée avant l'ouverture des marchés. 
La banque centrale a averti que les effets de l'épidémie sur l'économie néo-zélandaise "sont, et continueront d'être, significatifs", en raison du ralentissement brutal des échanges commerciaux, du tourisme et de la consommation.
Huit cas de coronavirus ont été recensés jusqu'à présent en Nouvelle-Zélande. Le gouvernement doit pour sa part annoncer mardi un plan de relance économique.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live