Un vol international pour inaugurer l'aérogare de Wanaham

L'aérogare flambant neuf de Lifou
Une nouvelle aérogare pour Lifou, en Nouvelle-Calédonie. Un milliard sept cent millions, c'est le coût de l'infrastructure. Elle a été inaugurée ce jeudi 27 octobre en grandes pompes. Un véritable évènement pour l'île avec le lancement des premiers vols domestiques ainsi qu'un vol à destination du Vanuatu.

8h44… Décollage du premier vol à destination du Vanuatu depuis la nouvelle aérogare de Wanaham. Quelques heures plus tôt, les passagers de cet avion découvrent l’aéroport flambant neuf. Il est six fois plus grand que l’ancien. Rallier le Vanuatu directement depuis Lifou, les voyageurs loyaltiens en sont ravis. "C’est une chose dont on parle depuis un moment et elle se concrétise aujourd’hui avec ce vol et la rencontre de deux régions, Lifou et le Vanuatu", constate un aîné, alors qu'une dame se dit choquée car  "je n’ai jamais vu le Vanuatu et là j’ai l’occasion de voir le Vanuatu".

Sécurité maximale

Cet aéroport accueille des vols domestiques, et depuis ce jeudi, des vols internationaux. Une double fonction qui engendre des mesures de sécurité renforcées, comme le filtrage des passagers et des colis, ou encore le contrôle phytosanitaire. Une spécificité qui nécessite une organisation particulière."Il faut qu’on garantisse la séparation des flux des passagers. Quand il y a un départ international, on ne peut pas avoir un départ domestique en même temps et la même chose pour une arrivée internationale", confie Thomas Bertin, le directeur adjoint de l’Aviation civile. Cette infrastructure doit répondre à deux missions. D’une part, absorber l’augmentation du flux des passagers. 180 000 avant Covid et trois fois plus espérés d’ici 2030. D’autre part, favoriser le tourisme. Gilbert Tyuienon, membre du gouvernement en charge du transport : 

En même temps que l’on traite de manière prioritaire les usagers domestiques, il nous a semblé utile de donner l’option d’un traitement des vols internationaux. Les installations aujourd’hui peuvent très rapidement évoluer et muter pour traiter des vols internationaux. Pour le moment, les vols internationaux seront sous forme "charter", de manière ponctuelle.

Gilbert Tyuienon

Pour marquer cette inauguration, le Premier ministre du Vanuatu a profité de ce vol direct. Bob Loughman est accueilli par la troupe de danse de Thuahaïk, la tribu de Marcel Ameko Meleme, architecte décédé l’an dernier. C’est cet enfant de Drehu qui a donné naissance à l’aéroport de Wanaham.

Ambiance d'inauguration dans ce reportage signé Clarisse Xowie-Watue et David Sigal :

©nouvellecaledonie