Lifou : une manifestation contre l’obligation vaccinale

coronavirus lifou
Lifou : une manifestation contre l’obligation vaccinale
©Clarisse Watue
Après Maré la semaine dernière et Ouvéa hier, Lifou manifeste à son tour contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale.

Ce matin, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant l'hôtel de la province des Iles à Wé pour dénoncer le pass sanitaire et l’obligation vaccinale. Deux mesures qu’ils jugent liberticides. 

Ils ont bravé les fortes pluies pour dire “stop” au pass sanitaire et à l’obligation vaccinale. La mobilisation organisée par un groupe de personnes opposées à ces deux mesures a rassemblé une cinquantaine de participants sur l’esplanade, face à l'hôtel de la province des Iles. Les organisateurs ont ensuite improvisé une marche du dispensaire jusqu’à la subdivision.

Des personnes vaccinées ont également pris part à la mobilisation. Une action pour interpeller les élus que l’application de ces lois est une atteinte à la liberté de chacun. 

On va être amenés le 12 décembre à se prononcer sur le référendum (...) on comprend mal à l’heure actuelle que notre gouvernement prenne des décisions qui vont à l’encontre de cette idée même de liberté.

Zimako Zongo, porte-parole des manifestants

Une mobilisation pour dénoncer également la rentrée précoce des enfants alors qu’une vague épidémique est annoncée dans les jours à venir. Les manifestants demandent aussi aux autorités la mise en place de traitements alternatifs du Covid-19. 

Si les traitements étaient reconnus, ils n'auraient jamais pu mettre en place une obligation vaccinale, tout est là. On interdit des traitements que l’on connaît, qui ont eu d'excellents résultats à Tahiti et dans d'autres pays. Pourquoi on ne les essaye pas ici ? Pourquoi nous n’avons pas fait de prévention avant que le covid n'arrive.

Miriam Verguger, participante

Une autre manifestation est prévue vendredi matin, toujours devant l'hôtel de Province. 

Reportage de Clarisse Watue et Philippe Kuntzmann :

©nouvellecaledonie