La province Nord réorganise plusieurs sociétés d'économie mixte

économie province nord
L'assemblée provinciale Nord réunie à Koné, le 22 juillet 2022
L'assemblée provinciale Nord réunie à Koné, le 22 juillet. ©Nathan Poaouteta / NC la 1ère
Séance publique exceptionnelle, ce vendredi, à l’assemblée de la province Nord. Principal sujet abordé, la restructuration de plusieurs sociétés d'économie mixte dont la collectivité est actionnaire. Les entités territoriales "Sud minier", "Côte océanienne" et "Grand Nord" vont être absorbées par "Espaces de l'Ouest".

L'usine du Nord et l'accompagnement économique pour toutes les communes de la  province. C'est dans cette perspective que se sont inscrites quatre sociétés d'économie mixte, réparties selon un découpage territorial :

  • Grand Nord
  • Côte océanienne
  • Sud minier
  • Espaces de l'Ouest.

Crise Covid et difficultés budgétaires

Ce dispositif repose sur la volonté de la collectivité de recourir à l'économie mixte pour permettre à l'initiative privée de faire aboutir des projets. Or, dans sa majorité, l'assemblée provinciale Nord considère qu'après la crise sanitaire et vu les difficultés budgétaires, il fallait procéder à une restructuration. Trois sociétés (Grand Nord, Côte océanienne et Sud minier) seront absorbées par la quatrième, Espaces de l'Ouest, administrativement et juridiquement. Une fusion pour mutualiser, mais le fonctionnement de chaque entité reste le même, précise Patricia Goa, élue Uni. 

Assemblée de province Nord, Patricia Goa

Sans les voix de l'UC

Le groupe UC-FLNKS a voté contre ce texte. Par la voix de Hervé Tein-Taouva, il regrette la centralisation des entités à Koné, jugée contraire au rééquilibrage dans l'espace Nord.

Assemblée de province Nord, Hervé Tein-Taouva

L'Uni et le groupe Agissons pour le Nord ont voté pour.