Le centre aquatique de Pouembout cherche la ligne de flottaison

loisirs pouembout
Capture aquagym piscine centre aquatique de Pouembout août 2017
Aquagym à la piscine de Pouembout. ©NC 1ère
Deux ans après avoir ouvert ses portes et ses bassins, le centre aquatique provincial de Pouembout cherche son rythme de croisière. Pas par manque de demande, le public a été au rendez-vous. Mais plutôt faute d’encadrement suffisant pour répondre aux attentes des nageurs.
Le centre aquatique de Pouembout s’est fait attendre, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais quand la piscine à environ 800 millions est entrée en fonctionnement, fin juillet 2015, elle a rapidement trouvé nageurs et pratiquants pour les différentes activités proposées. En 2016, la structure a enregistré plus de 66 000 entrées.

Maîtriser la facture

Mais cette année, le centre est passé de six maître-nageurs à trois, avec un sauveteur, et a limité son activité. Les utilisateurs regrettent des plages horaires trop limitées et la fréquentation a baissé. La province Nord, elle, entend maîtriser les coûts de fonctionnement, importants. Un reportage de David Sigal dans lequel apparaissent deux usagers, Ronan Lhenry le responsable du centre et Bruno Thirion chef du service provincial des Sports.
©nouvellecaledonie