Après quatorze ans de travail, la Bible existe en langue cèmuhî

religion touho
La Bible traduite en cèmuhi
©NC la 1ère / Marguerite Poigoune
C’est le fruit d'un long labeur, commencé en 2004: la Bible traduite en cèmuhî a été publiée, et présentée ce week-end à Touho. Plusieurs personnes, en particulier des tribus de Koé et Pouïou, ont contribué à cette traduction dans une langue kanak.
Après la Bible en paîci, sortie en 2012, il existe désormais une version en cèmuhî, langue parlée par quelques milliers de locuteurs notamment dans la région de Touho. Les traducteurs viennent principalement des tribus de Koé et Pouïou. Le travail, commencé en 2004, a été mené à bien avec le concours de la Sil, la Société internationale de linguistique. 
 
La Bible et autres ouvrages traduits en cèmuhî ont été présentés le samedi 29 septembre à la tribu de Koé.
La Bible et autres ouvrages traduits en cèmuhî ont été présentés le samedi 29 septembre à la tribu de Koé. ©NC la 1ère / Marguerite Poigoune
 

Chapitre par chapitre

Paul Pouïou s'est beaucoup impliqué dans cette traduction. «On s'est organisés, raconte-t-il. On a fait des équipes et au début, on a pris chaque chapitre de la Bible. Deux ou trois équipes traduisaient un chapitre. Ensuite, on se retrouvait  pour corriger ensemble le travail. Pour moi, c'est quelque chose qui a plus de valeur puisque que ce sera pour les générations futures, pour pouvoir connaître la parole de Dieu en cèmuhî.»
 
La Bible traduite en cèmuhi
©NC la 1ère / Marguerite Poigoune
 

Difficile

Une langue kanak difficile, selon un membre des équipes de traduction. Il a fallu trouver une façon de rendre la lecture dans cette langue accessible au plus grand nombre. «La lecture du cèmuhî, c'est quelque chose de très difficile à comprendre de par l'orthographe ou la prononciation, explique Maurice Wimian, responsable de l'église de Koé, à Touho. Donc, on a décidé d'amener un orthographe un peu aéré.»
Il retrace le long parcours qui a mené à ce résultat.
 

Nouveau testament

Les ouvrages traduits sont la Bible, mais aussi le Nouveau testament. Le groupe de travail a aussi réalisé un lexique cèmuhî-français.
Ecoutez le reportage radio de Marguerite Poigoune. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live