publicité

La commune de Dumbéa à la tête sous l’eau

Alors que le Conseil Municipal votait mercredi soir le budget 2017, le maire, Georges Naturel, tire la sonnette d’alarme.
Après 4 ans à rogner sur les dépenses de fonctionnement, la collectivité est arrivée au maximum de ce qu’elle peut économiser.

Dumbéa © NC1ère
© NC1ère Dumbéa
  • Charlotte MESTRE avec NG
  • Publié le
Le développement démographique de la commune, boostée par Dumbéa-sur-Mer, nécessite toujours plus d’infrastructures alors qu’elle ne peut pas les faire fonctionner. 
Georges Naturel appelle donc à une révision du FIP, le fameux fond intercommunal de péréquation, (la part des recettes de la Nouvelle-Calédonie qui finance les communes). 
Sans quoi, il menace de ne pas signer le nouveau contrat d’agglomération. 
 
Georges Naturel, maire de la commune de Dumbéa
© Nc1ere
© Nc1ere

 

Dumbéa : Georges Naturel et le FIP

 

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play