nouvelle calédonie
info locale

Ils ont couru dans la nuit, et pour une bonne cause

sportncla1ère nouméa
Capture de la première Night ans run, avant la course d'orientation familiale (3 mars 2018)
La course d'orientation, très familiale, a réuni soixante équipes. ©NC La 1ère
A la lumière des lampes frontales, et au profit des déficients visuels: la première édition de la «Night and run» s’est déroulée hier soir, à Nouméa. Le trail et le parcours d’orientation ont déversé un demi-millier de concurrents sur le Ouen Toro, dans une ambiance bon enfant. 
Des centaines de points lumineux se déplaçaient au Ouen Toro, hier soir. Sous la lune, environ 500 personnes ont étrenné la première édition de la Night and run organisée par un opticien de la place.

Sportif, festif, caritatif et populaire

Ils étaient 250 à «courir la nuit» pour le trail de huit kilomètres, remporté par Orlan Ayaden sans qu’il ait passé la ligne d’arrivée en tête... Et ils étaient autant à chercher les 33 balises réparties à travers le parc pour la course d’orientation niveau initiation. Un événement à la fois sportif, festif, caritatif et populaire, qui a réuni en majorité des coureurs loisirs.
Le reportage d’Erik Dufour et Gaël Detcheverry.
©nouvellecaledonie

Pour l'AVH

Une partie des fonds recueillis grâce aux inscriptions de cette Night and run étaient destinés à l’association Valentin-Haüy pour le bien des aveugles et des malvoyants.

Avant la première Night and run, village de l'AVH, association Valentin-Haüy (3 mars 2018)
L'équipe de l'AVH locale. ©NC La 1ère / Marguerite Poigoune

Un village avant la course

Avant les courses, dès l’après-midi, l’AVH a donc organisé un village festif à la Côte Blanche. Objectifs: présenter la dynamique antenne calédonienne à qui ne la connaît pas encore, et proposer de se mettre dans la peau d’un déficient visuel.
Marguerite Poigoune a testé les différents parcours.

 

Publicité