Nouméa : une mère de famille frappée à mort par son conjoint

violence nouméa
Violences intrafamiliale
Une femme de 35 ans est décédée ce vendredi matin en Nouvelle-Calédonie, après avoir été battue par son conjoint à Nouméa. L'homme a été placé en garde à vue.

[MAJ à 16h]

Le parquet indique qu'une information judiciaire a été ouverte pour chef d'homicide aggravé. L'enquête a été confiée au commissariat. Le collectif Femmes en colère se mobilisera, demain, samedi, à 10 heures devant le tribunal de Nouméa, pour protester contre les violences conjugales.

Une femme de 35 ans a en effet perdu la vie ce vendredi matin, après avoir été violemment frappée par son conjoint à Nouméa plus tôt dans la semaine. Selon la police nationale, l'homme a été placé en garde à vue et devait être présenté à la justice dans la journée.

Sur le départ

La mère de la victime, qui vit en Métropole, a été prévenue par les autorités du décès de sa fille. Elle a alors contacté une association de lutte contre les féminicides. Selon celle-ci, le drame a eu lieu sur fond de rupture. Le couple est arrivé en Nouvelle-Calédonie il y a près d'un an, avec deux enfants qui ont à présent cinq et sept ans. La jeune femme a trouvé un emploi, le conjoint non. Ils devaient quitter le territoire le 25 juillet.

D'après nos informations, la grand-mère est en route pour Nouméa. Les enfants doivent lui être confiés.