publicité

Nouméa, ville expérimentale de la police de sécurité du quotidien

Le projet a été lancé hier au commissariat de Pierre Lenquette. L’année 2018 permettra de d’affiner ce rapprochement souhaité entre forces de l’ordre et population. 

© NCla1ere/Claude Lindor
© NCla1ere/Claude Lindor
  • Martin Charmasson (CM)
  • Publié le
La zone Tindu, Montravel, Pierre Lenquette, Ducos est identifiée comme l’un des 60 « quartiers de reconquête républicaine » en France. Ducos concentre 35% des cambriolages à Nouméa, et de nombreux faits de violences entre personnes, familles, et voisins sont constatés sur l’ensemble des secteurs cités.
Deux types de délinquance évoqués par le Haut-Commissaire hier dans les locaux du commissariat de Pierre Lenquette, pour mieux justifier le choix d’y installer une Police de Sécurité du Quotidien.
Que va-t-elle changer ? Réponse de Thierry Lataste : 


Les associations d’habitants de Tindu, Logicoop, et Pierre Lenquette étaient présentes hier. Avec des questions pertinentes : pourquoi parler de reconquête, seulement maintenant, en 2018 ? A quand les mesures concrètes ? Irène habite Montravel depuis plus de 30 ans :

Du concret, il en est prévu en septembre. Avec des renforts spécifiques de policiers, des référents police-population et de sécurité dans les conseils de quartiers, mais aussi un meilleur accueil des habitants et accompagnement des victimes de délinquance. 

Le reportage de Natacha Cognard et Claude Lindor 
POLICE DE SECURITE DU QUOTIDIEN NOUMEA

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play