Le frère Etienne est mort du coronavirus, jeudi, dans le Rhône

disparition païta
Ce mardi après-midi, heure de France, aura lieu l’enterrement d’Etienne Pitiot, plus connu en Nouvelle-Calédonie sous le nom de frère Etienne. En particulier à Païta, où il a longtemps vécu au sein de la communauté mariste, avant de partir en 2009 passer sa retraite de religieux en Métropole. Celui qui laissera le souvenir d’un homme énergique est décédé du Covid-19 le jeudi 26 mars, dans le Rhône, à l’Ehpad de Saint-Genis-Laval. Il avait 76 ans. 
 
Frère Etienne Pitiot
©DR
 

Engagé pour la jeunesse

Né dans la Loire, le missionnaire avait rejoint en Calédonie son frère Georges, également religieux, en 1970. Il aura été enseignant, directeur et en quelque sorte homme à tout faire à l’école technique Marcellin-Champagnat, devenue l’actuel lycée pro. Mais aussi à l’origine du Groupe des jeunes chrétiens, l’un des initiateurs du pèlerinage de Téné, le responsable du foyer Saint-Léon, le premier président de l’association Aide aux lycéens vanuatais... Un frère mariste engagé auprès de la jeunesse, dont le cœur était resté sur le Caillou. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live