nouvelle calédonie
info locale

Trois femmes de l'Océanie en résidence artistique

art païta
Totem : résidence artistique à Païta
Un projet de résidence de plusieurs semaines se tient à Païta. Il réunit trois artistes : Denise Tiavouane de Pouébo, Juliette Pita du Vanuatu et de Reapi Blyde de Fidji, sur le thème du Totem ! Un objectif : valoriser la création dans la région pacifique. 
Cette résidence artistique fait suite à une collaboration entre Julette Pita originaire de l’île d’Erromango au Vanuatu et Denise Tiavouane originaire de Pouébo. En 2017, les deux artistes océaniennes avaient mis en commun leurs savoirs concernant la thématique du « Totem Commun ».
Exposition Totem Commun (PAITA)
©Collège Sainte-Marie, DDEC
Ce projet de 2017  a permis d'illustrer la force, la puissance identitaire de la culture océanienne. Le 3 septembre, vous pourrez découvrir cette exposition au dock socioculturel de Païta.
Virginie HAELEMAI adjointe au service du dock socioculturel de Païta.

Virginie Haelemai

La résidence a commencé mardi. Elle se poursuit jusqu’au 23 août avec à terme la réalisation de 30 tableaux, soit 10 oeuvres par artiste.
Denise Tiavouane, artiste originaire de Pouébo revient sur le thème du totem.

Denise Tiavouane


Suite à ce travail en 2017, une nouvelle artiste peintre s'est jointe au duo : Reapi Blyde. Il s'agit d'une artiste peintre des îles Fidji de la province de Rewa sur l'île principale de Viti Levu. Elle a d'abord commencé à peindre à la fin des années 1960 sous le regard de son professeur d'école.
Elle travaille avec des matériaux recyclés pour réaliser ses oeuvres d'art. Elle expérimente le mouvement en utilisant la peinture au doigt pour obtenir un effet particulier. Ces réalisations sont la représentation de sensations spirituelles. Elle tend ainsi à représenter les illusions de la réalité. Reapi Blyde est diplômée en histoire de l'art de l'Université d'Auckland.
Reapi Blyde
©Tuvata
Le dock socioculturel et la création artistique
La commune de Païta entend soutenir la création artistique locale par la mise en place de résidences artistiques et par la constitution d’un fond d’art communal. Cette nouvelle forme d’intervention culturelle vise à répondre de manière adaptée, concertée et contractuelle tant dans souci d’accompagner des artistes dans le développement de leur activité qu’à la nécessité de renforcer l’action de la structure culturelle de la commune dans la réalisation de leurs missions.
De plus, elle contribue à offrir au public une diversité de propositions artistiques représentant, de façon équilibrée, les diverses expressions de la création artistique.
Les dispositifs proposés sont :
  • Les résidences artistiques
  • Le fond d’art communal
Publicité