Retour à la compétition pour Solenn Danger

portraits de sportifs
Solenn Danger
©William Lecren
Solenn Danger a consacré plus de dix ans à son sport favori, le tennis de table. Après une longue pause, elle a décidé de reprendre la compétition il y a trois mois.
Solenn Danger, 20 ans, est une athlète qui a donné pleine satisfaction aux derniers Jeux du Pacifique à Samoa avec une médaille de bronze en simple. C’est une joueuse qui avait un bel avenir devant elle. En 2018, elle était même classée 419ème mondiale ITTF (Fédération Internationale de Tennis de Table). 
 

J’avais besoin d’une coupure, de faire d’autres sports à côté. De penser à moi.
- Solenn Danger


Mais elle a fait une pause d’un an après les Jeux du Pacifique, pour des raisons personnelles. « J’en avais un petit peu marre, j’avais besoin de souffler. Ça fait près de 13 ans que j’en fais et c’est le seul sport que je pratique. Je pense que j’avais besoin d’une coupure, de faire d’autres sports à côté. De penser à moi, à mes études. Et d’être moins sous la pression des jeux. »
 

A cause des études

Pour certains, l’abandon n’est qu’un changement d’orientation quand, pour d’autres, il s’agit d’un arrêt définitif. Et la grande majorité de ces jeunes sont des filles. « C’est vrai, mais c’est par rapport à nos études, après on part généralement en métropole. Dans les autres disciplines, je pense que c’est la même chose », constate Solenn Danger.
 

Moins de filles dans les catégories

Dans ces conditions, difficile de progresser. « Au fur et à mesure qu’on progresse, qu’on prend de l’âge, il y a de moins en moins de filles dans les catégories et du coup on se retrouve à jouer à quatre dans la catégorie, c’est moins intéressant. Et contre les garçons, pour la plupart ils sont trop forts. Des fois on est un peu dégoutées de jouer contre eux, mais c’est la seule façon de progresser. »   
Solenn Danger s’est fixée comme objectif les Jeux du Pacifique 2023 aux îes Salomon.
 

Reportage Solenn Danger


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live