Trois mineurs mis en examen pour vol avec arme à l'encontre d'une femme enceinte

faits divers
tribunal

Les faits ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Un vol avec arme au cours duquel une femme enceinte de six mois a été frappée au visage avec une bouteille. Les trois auteurs présumés, mineurs, ont été mis en examen et l'un d'eux, âgé de 15 ans, a été placé en détention provisoire.

Le parquet a décidé, ce lundi, d’ouvrir une information judiciaire des chefs de vol avec arme (ordinateur, sac à main, clefs de voiture et bouteilles d’alcool commis avec usage d’une bouteille en verre) et tentative de vol avec arme (une tentative de vol du véhicule laissé finalement sur place) contre trois mineurs, l’un âgé de 15 ans et demi et les deux autres de 16 ans.

Déjà victime de vol il y a trois semaines

Dans la nuit de samedi à dimanche ce week-end, vers 2h30, une femme âgée de 36 ans, enceinte de six mois, a été réveillée par des bruits provenant de l’intérieur de son habitation. Elle a aperçu plusieurs individus qui sortaient de sa résidence et elle s'est lancée à leur poursuite, pensant qu’ils allaient s’emparer de son véhicule. Le couple avait déjà été victime d’un vol de véhicule, trois semaines auparavant. Ce dernier avait été découvert incendié sur la commune du Mont-Dore.

Un coup de bouteille au visage

La jeune femme a tenté de faire sortir l’un des individus de son véhicule. Mais celui-ci lui l'a frappé au visage une bouteille, ce qui a provoqué sa chute. « Alors qu’elle criait qu’elle était enceinte, un second auteur lui portait un coup sur l’arrière de la tête au moyen d’une bouteille en verre », précise le parquet. Les trois individus ont pris la fuite à pied. 

Incapacité totale de travail de cinq jours

Transportée au centre hospitalier, la victime présentait plusieurs plaies notamment au niveau de l’arrière de la tête ainsi qu’au visage, nécessitant plusieurs points de suture, et des lésions dentaires, « avec une fracture d’une dent justifiant à ce stade une incapacité totale de travail de cinq jours, et ce sous réserve du retentissement psychologique ».

Interpellés le dimanche matin

L’enquête diligentée par le commissariat de police de Nouméa a permis d’interpeller les trois auteurs présumés de ce cambriolage, le dimanche 28 mars dès 7h30, notamment grâce à l’enregistrement de la vidéo-protection installé au domicile du couple victime.

Libéré du centre pénitentiaire le 23 mars

Les trois auteurs présumés ont été mis en examen. Le mineur âgé de 15 ans et demi, « en récidive légale pour des faits de vols aggravés, auteur des violences avec la bouteille de verre et qui venait d’être libéré du centre pénitentiaire le 23 mars 2021 », a été placé en détention provisoire sur décision du juge des libertés et de la détention. Les deux autres auteurs ont été placés sous contrôle judiciaire strict, avec une mesure de placement dans un foyer pour l’un d’eux.
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live