Un nouveau rapport sur le climat très alarmant pour le Pacifique

climat
Changement climatique
©NC la 1ère
Le Giec a rendu public ce lundi le premier volet de son sixième rapport sur le changement climatique. Accélération du réchauffement, phénomènes “extrêmes”, montée des eaux, certains des changements qui touchent directement le Pacifique Sud sont déjà "irréversibles", alertent les experts.

On savait déjà qu’il serait particulièrement alarmant. Le Giec, groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, a dévoilé ce lundi son rapport. Et au menu des calamités pour la Nouvelle-Calédonie, des sécheresses de plus en plus récurrentes et de plus en plus longues. Car si cette année a été particulièrement pluvieuse en raison de La Nina, le territoire a subi ces dernières années des sécheresses majeures. Ainsi en 2019, pas une seule goutte d’eau n’était tombée en huit mois, et la sécheresse de 2017 avait été qualifiée d’exceptionnelle par Météo France.

Et qui dit sécheresse, dit pénurie d’eau, bétail en souffrance, récoltes perdues et incendies : rien que pour les mois de septembre et octobre 2017, la sécurité civile avait recensé 362 départs de feu sur tout le territoire.

L'acidification des océans qui perturbe les écosystèmes

Au vu des efforts faits en matière de lutte contre le réchauffement climatique, il y a peu de chances que les choses s’arrangent sur ce front selon les experts du climat, qui prédisent également des phénomènes cycloniques de plus en plus puissants, mais toutefois moins nombreux dans notre zone.

A noter également, l’accélération d’un phénomène dont on parle un peu moins : l’acidification des océans. C’est notamment la dissolution du CO2 produit par l’homme dans l’eau de mer qui crée ce phénomène. Résultat : les écosystèmes des océans sont totalement perturbés, les coraux qui souffrent déjà du réchauffement de l’eau ont du mal à former leur carapace calcaire. C’est donc tout simplement notre barrière de corail qui est menacée.

La montée des eaux est particulièrement inquiétante en Nouvelle-Calédonie

D'ici 2100, le niveau moyen des océans s'élevera de 50 à 70 cm. Ce qui aura une conséquence sur l'érosion côtière mais aussi sur les terres agricoles.

Pour en savoir plus, 

Le reportage de Caroline Antic-Martin et Gael Detcheverry : 

 

Retrouvez notre invité du JT, Anne-Claire Goarant, le mercredi 18 août :