Une période de soldes capitale, qui démarre fort

consommation
©nouvellecaledonie
A observer la circulation et l’affluence dans les quartiers commerçants de Nouméa, il semble que les soldes d’hiver en Nouvelle-Calédonie étaient très attendus ! Le coup d’envoi a été donné ce samedi matin et de nombreuses enseignes disposent de stocks importants, notamment dans le textile. Reste à séduire le chaland, au budget souvent serré.

Feu vert sur les mini-prix. Les soldes d’hiver, c’est parti, depuis le samedi 27 août et jusqu’au dimanche 25 septembre. Avec toutes sortes de stratégies pour attirer l’attention des clients. Cette enseigne de Nouméa a par exemple décidé de vendre le textile au kilo. Pas le droit d’essayer mais vider les bacs crée une joyeuse contagion. Un succès commercial attendu comme le soleil après une pluie battante de tourments cumulés. Sale temps, pour la planète consommation. 

On vient de terminer une période Covid qui a été bonne pour certains, mauvaise pour d’autres. Et on a l’ouverture des frontières. Beaucoup de Calédoniens sont partis, partent et repartent même plusieurs fois dans l’année. On a beaucoup moins de consommateurs.

Un commerçant de Nouméa

Et pourtant les professionnels ont un impératif : destocker.  Se refaire une trésorerie, commander d’autres produits dans l’air du temps. Avec un coût du fret qui a doublé et des retards d’acheminement inédits. Malgré une crise économique majeure, tant sur le plan alimentaire qu’énergétique, ces soldes s’avèrent essentiels.