polynésie
info locale

Les journalistes ne sont pas les bienvenus à Nauru

politique
Nauru
Nauru, vue aérienne des districts de Denigomodu et Nibok. ©wikipedia.org
Le parlement de cette petite république, située en Micronésie, vient de voter une augmentation de 3 900% des frais de dossiers pour les visas accordés aux journalistes.


Nauru globe
©wikipedia.org

La loi vient d'être approuvée par le Parlement national nauruan, le visa va passer de 200 à 8000 dollars. La raison est simple : il s’agit de décourager les reporters australiens qui souhaitent se rendre sur place pour enquêter sur les centres de rétention de demandeurs d’asile du gouvernement australien, des centres qui ont connu des émeutes assez violentes au mois de juillet. L’Australie durcit de plus en plus sa politique d’immigration.

Notons égalemnet que ces 8 000 dollars permettent d'obtenir un visa non renouvelable et valable uniquement 3 mois. De plus, ces 8000 dollars ne seront pas remboursés si la demande de visa est rejetée par les autorités.

En savoir plus sur Nauru...

Lire le livre de Luc Follet, "Nauru, l'île dévastée : comment la civilisation capitaliste a détruit le pays le plus riche du Monde"

Voir le film de Laurent Cibien et Pascal Carcanade : "Nauru, l'île perdue". Production : Beta Prod - Durée : 52’/ France / 2007 Tourné sur l’île de Nauru (Pacifique Sud. La bande annonce :

 

 
Publicité