Premier cas de chikungunya autochtone en Calédonie

chikungunya
Premier cas de chikungunya autochtone en Calédonie
Premier cas de chikungunya autochtone en Calédonie ©Polynesie1ere
Depuis le début de l'épidémie de chikungunya en octobre, la maladie a fait sept morts : quatre hommes et deux femmes, tous âgés de plus de 75 ans ainsi qu’un nouveau-né.
Environ 35 000 personnes, soit 15% de la population, ont été contaminées. Les services de santé ont comptabilisé 20 000  malades supplémentaires au cours des quinze derniers jours. Le bulletin hebdomadaire du bureau de veille sanitaire fait état de 470 hospitalisations depuis le début de l’épidémie, 25% des patients sont des femmes enceintes.

Un premier cas autochtone a été détecté à la périphérie de Nouméa en Nouvelle Calédonie à l'école primaire Paul Duboisé de Dumbéa. Plusieurs opérations d'épandage d’insecticide ont été menées dans les environs de l’établissement.

Sylvie Hmeoun / Michel Bouillez
Premier cas de chikungunya autochtone en Calédonie