polynésie
info locale

Adopter une poule pour réduire ses déchets : trop tendance !

environnement
Elever des poules pondeuses dans son jardin... c'est tendance !
©France Info
De plus en plus de Français accueillent des poules pondeuses dans leur jardin pour avoir des œufs frais, mais aussi pour réduire leurs déchets.
Les habitants de Haute-Saône ont reçu un drôle de cadeau de leur mairie : des poules rousses dites fermières, trop âgées pour leur métier de pondeuses. Les animaux sont proposés à l'adoption afin de les soustraire à une mort anticipée. "Ça va changer un petit peu notre quotidien quand même, dans le bon sens. On va pouvoir profiter des œufs et puis réduire nos déchets, c'est important", se réjouit une mère de famille qui vient d'en adopter quatre.

La zoothérapie par les poules

Une poule mange toute la journée des épluchures, du poisson, de la viande, des crustacés ou des restes de plats cuisinés. À la maison, l'animal crée du lien social avec les enfants notamment. La démarche permet de sauver des animaux qui autrement seraient vendus aux abattoirs pour 30 centimes. La poule gagne aussi ses lettres noblesse en matière de zoothérapie. Dans un Ehpad de Seine-Maritime, les résidents s'occupent des volailles.
 
Publicité