publicité

Assemblée : les voyages du personnel et de ses ayants-droits [MàJ]

L'Assemblée de Polynésie française lance un appel d'offres auprès des compagnies aériennes pour les voyages professionnels à l'international de ses collaborateurs...et de leurs ayants-droits : conjoints et enfants. Montant de l'enveloppe : 14,5 millions de Fcp sur 2 ans.

© Assemblée Polynésie française
© Assemblée Polynésie française
  • L. G
  • Publié le , mis à jour le
Les déplacements à la charge de l'Assemblée sont les déplacements professionnels (mission, stage, affectation, rapatriement, formation), les déplacements de personnes invitées (prestataires de services, formateurs, intervenants…), mais aussi les déplacements des ayants droits (conjoints et enfants à charge scolarisés jusqu’à 21 ans) qui accompagnent lors d’un déplacement. L'appel d'offres précise : "ces personnes peuvent aussi bénéficier des tarifs accordés à l’Assemblée de la Polynésie Française, sous réserve de produire leur livret de famille ou une attestation de concubinage".

Les voyages professionnels sont ceux à l'extérieur de la Polynésie française, à destination de Paris ou autre. Les stop-over dans le cadre professionnel sont aussi pris en charge par l'Assemblée. En revanche, ceux pour convenance personnelle, seront à la charge du salarié. 

Les bénéficiaires de ces voyages payés par l'institution sont les élus, leurs collaborateurs, les agents des services administratifs et les prestataires de service.

L'enveloppe allouée à ces voyages est de 14,5 millions de F, pour une durée ferme d’un an, reconductible une fois, sans que sa durée n’excède deux ans.

Mise à jour :
Dans un communiqué, l'Assemblée de Polynésie a souhaité apporter des précisions : "Seuls les déplacements à caractère professionnel des élus et des personnels de l’Assemblée sont pris en charge par le budget de l’Assemblée et ce n’est que dans l’hypothèse où les ayants-droits souhaitent les accompagner qu’un tarif conventionnel peut leur être facturé. Autrement dit, leurs
déplacements restent toujours à leur charge personnelle.
"
L'appel d'offres demande aux compagnies aériennes de proposer un tarif préférentiel aux conjoints ou aux enfants des élus, collaborateurs et personnels de l'Assemblée (documents ci-dessous).
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play