polynésie
info locale

Bébé décédé aux Marquises : émotion et indignation dans la population

polémique marquises
Décès du petit Houane: l'émotion aux Marquises
©Polynesie.la1ère
Le drame du petit Hoane décédé hier en evasan aux Marquises a réouvert certaines cicatrices. Il y a 3 ans, un bébé de 9 mois décédait pratiquement dans les mêmes conditions. La population des Marquises se sent abandonnée des pouvoirs publics.

 
Julie Bruneau a revécu hier le drame qui l’a elle-même touchée il y a 3 ans.

Cette jeune maman a accepté de témoigner malgré la douleur.
Son petit bébé de 9 mois est décédé pratiquement dans les mêmes circonstances. Il avait été lui aussi évasané par bateau de nuit et est décédé en arrivant à Nuku Hiva.

là c'est trop !  nous les marquisiens sommes totalement délaissés par les pouvoirs publics

Pour elle, ces 2 drames à 3 ans d’intervalle doivent ouvrir les yeux des autorités publiques sur la nécessité d’un hélicoptère en permanence aux Marquises. 
Bébé décédé aux Marquises, émotion et indignation dans la population

Julie Bruneau interrogée par Lionel Tehaamoana :
©polynesie
Un ras le bol et une indignation largement repris sur les réseaux sociaux depuis hier. Les marquisiens se sentent abandonnés par les pouvoirs publics.
 
émotion sur les réseaux sociaux
Ils sont très nombreux à réclamer l'installation d'un hélicoptère aux Marquises. Un appareil qui selon eux aurait permis de sauver le petit Hoane.

David Tepava, le capitaine de Shell vaa et oncle du nourrisson a également réagi sur les réseaux sociaux.
 
 
Hommage David Tepava à Hoane
©Page Facebook David Tepava
 
Equipe Shell Va'a hommage Hoane
©Page Facebook David Tepava


 
Publicité