Coupe du monde 2023 : la France et les All blacks dans la même poule

rugby
Coupe du monde de Rugby
La France, pays hôte du Mondial-2023 de rugby, sera confrontée aux All Blacks néo-zélandais dès les phases de poules (groupe A), selon le tirage au sort effectué lundi à Paris. 
Les Bleus seront confrontés aux All Blacks dès les phases de poules (groupe A) du mondial de rugby organisé en France en 2023.

En quarts de finale, l'équipe qui sortira deuxième de ce groupe pourrait avoir à affronter les champions du monde sortants, les Sud-Africains, qui apparaissent favoris du groupe B dans lequel ils affronteront l'Irlande et l'Ecosse.

Les Bleus, en quête de leur premier titre mondial lors de cette dixième édition, se mesureront aussi à l'Italie, une équipe largement à leur portée, lors du premier tour. Ils connaîtront leurs deux autres adversaires de poule, une équipe du continent américain et une du continent africain, à l'issue des qualifications qui s'étalent jusqu'en novembre 2022.

Le tirage, organisé au Palais Brongniart, en plein cœur de la capitale et en présence du Président Emmanuel Macron, n'a pas été clément pour les Bleus.

Mais le sélectionneur Fabien Galthié connaissait les risques avant lundi. En étant placés dans le chapeau 2 en raison de leur classement arrêté au 1er janvier 2020 (7e), alors qu'ils sont depuis remontés au 4e rang, les Bleus avaient de fortes chances de croiser un cador. 

A savoir la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du Sud ou l'Angleterre, finaliste de la dernière édition et lauréate du dernier Tournoi des six nations. Un tirage plus simple aurait consisté à tomber avec le pays de Galles que les Français ont dominé deux fois en deux matches cette année.

Mais les résultats obtenus par le XV de France en cette année 2020, perturbée par la pandémie de nouveau coronavirus, incitent à l'optimisme.

Privés de peu par l'Angleterre du Tournoi des six nations comme de la Coupe d'automne, les Français ont remporté 7 matches sur 9 et ce, avec la manière. 

La volonté d'installer une jeune génération jusqu'en 2023, avec Romain Ntamack (21 ans) et Antoine Dupont (24) à la manœuvre, a payé d'entrée avec un succès de prestige sur l'Angleterre (24-17). Et jusqu'en décembre, quand des réservistes français totalement novices à ce niveau sont passés tout près d'infliger une leçon d'humilité au XV de la Rose à Twickenham (22-19 après prolongation). 

Le second échec du XV de France était intervenu en mars lors du Tournoi en Ecosse (28-17) où ils avaient joué la majeure partie du match en infériorité numérique, à la suite de l'expulsion du pilier Mohamed Haouas.
 

Toutes les poules :


Groupe A: Nouvelle-Zélande, France, Italie, Amérique 1, Afrique 1
Groupe B: Afrique du Sud, Irlande, Ecosse, Asie/Pacifique 1, Europe 2
Groupe C: pays de Galles, Australie, Fidji, Europe 1, vainqueur du tournoi de repêchage
Groupe D: Angleterre, Japon, Argentine, Océanie 1, Amériques 2