La justice brésilienne se prononce en faveur de la protection de la Renca

environnement
Brésil : Le tribunal suspend le décret du président Temar
©cco Stéphane Frances / ONLY FRANCE
La justice brésilienne s'est prononcée contre l'exploitation de la réserve naturelle brésilienne par des entreprises agroalimentaires privées.
Mercredi 30 août, la justice brésilienne a suspendu un décrêt abrogant le statut de "réserve naturelle" d'une grande partie de la forêt amazonienne. La décision a été prise par le juge Rolando Spanholo de la cour fédérale du Brésil. Elle a pour conséquence d'empêcher l'exploitation minière de la "Renca" par des entreprises privées. 

Dans son jugement, la cour fédérale précise que l'application du décrêt aurait représenté un "risque pour la protection de la réserve naturelle de Renca" aussi bien que "celle des communautés indigènes locales".

Ce décrêt largement controversé avait été pris par le président, Michel Temer le 24 août. De nombreuses ONG locales et étrangères avaient protesté, accusant le gouvernement brésilien de "brader le poumon de la terre". 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live