La pratique du orero perdure dans les écoles de Tahaa

orero tahaa
Orero Tapuamu
©Polynésie la 1ère

A Tahaa, les élèves de l'école de Tapuamu étaient de sortie lundi 26 avril pour la journée "découverte patrimoine". Au programme un orero, un himene ru'au et l'occasion pour les enfants de s'imprégner de leur culture ma'ohi. 

"Le but de cette sortie est d'emmener les élèves à la découverte des sites légendaires de Hiro", indique Varinka Teahui, directrice de l'école de Tapuamu. Sur l'île vanille, dans la vallée de Faaaha, les enfants ont écouté les histoires de Papa Vivi - comme on l'appelle. Les légendes de la mythologie polynésienne s'inscrivent dans la culture ma'ohi. Elles en sont le fondement. C'est pourquoi leur transmission est importante. 

La sortie était donc l'occasion de "faire la capsule vidéo de leur oratrice", comme l'explique Varinka. A l'époque, l'oralité était le seul moyen de transmission. En Polynésie, cet art oratoire s'appelle le orero et est inculqué aux enfants. C'est ainsi qu'il perdure. Les écoliers ont pu admirer les talents de leur oratrice, avant de chanter tous ensemble un himene ru'au. 

Retrouvez ces images filmées par Hitimana Qui, notre correspondant sur place :