‘’En marche’’ plaide localement pour l’IVG médicamenteuse en Polynésie

santé
‘’En marche’’ plaide localement pour l’IVG médicamenteuse en Polynésie
‘’En marche’’ plaide localement pour l’IVG médicamenteuse en Polynésie
La loi sur l'interruption volontaire de grossesse, modifiée par le gouvernement Macron le 19 Juillet dernier permet dorénavant aux sages-femmes, de pratiquer des IVG médicamenteuses.
Le parti ‘’En Marche’’ en Polynésie déplore que cette mesure ne soit pas applicable à la Polynésie et à la Nouvelle Calédonie. Dans une lettre ouverte, la branche polynésienne du parti interpelle Brigitte Macron et souhaite que cette loi soit appliquée dans les pays d’outremer du Pacifique.
Bérengère Dana, professionnelle de santé, se fait la porte parole d’ ‘’En marche’’ en Polynésie :
‘’En marche’’ plaide localement pour l’IVG médicamenteuse en Polynésie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live