Covid - Élan de soutien envers le personnel de l'hôpital de l'île soeur

coronavirus moorea
Élan de solidarité à Moorea
©LGT
Après le discours des représentants de l’État et du Pays ce mardi soir 18 août, qui faisaient appel à toutes les bonnes volontés pour venir en aide aux structures hospitalières, à l’hôpital de Moorea depuis quelques temps déjà des bénévoles ont proposé leurs services. 

Depuis la forte propagation du variant Delta sur l'île sœur, la soixantaine de membres du personnel du petit hôpital de Afareaitu ne suffit plus. Des patients sous oxygène ont été installés sous des tentes à l’extérieur de l'établissement, dans des bureaux, dans la salle de repos des soignants…

Un soutien, même moral...

 

Depuis la semaine dernière, une vingtaine de bénévoles s’est déjà manifestée. C'est le cas d'Axel Rodriguez, élève infirmier de 20 ans qui vient sur ses vacances ou de Didier, il est enseignant et s’occupe de l’accueil téléphonique.

Et puis, il y a l’équipe « Jeunesse Rugby Moorea » qui apporte un soutien moral. Elle est passée déposer des choux à la crème ce matin. Seule condition pour donner la main : avoir un schéma vaccinal complet. En effet, il ne s'agit pas de courir un risque.

Hopital de Afareitu
©LGT

Cet élan de solidarité touche énormément les soignants. Les bénévoles sont dispatchés selon leurs compétences et leurs disponibilités. Des bras supplémentaires très appréciés en cette période de forte tension et où il est déjà question d’installer d’autres tentes dans le petit patio. Il faut aussi assurer la continuité de soins des pathologies autres que le covid.