Terevau Piti : les travaux du quai de Moorea prennent du retard

transports moorea
quai moorea travaux terevau piti
©Polynésie la 1ère

Le Terevau Piti est prêt à effectuer ses rotations. Parmi ses destinations : Moorea. Sauf que le quai de Vaiare est en cours d’aménagement. Les travaux ont pris deux mois de retard suite à des problèmes d’approvisionnement de matériels. Ce que regrette le président de la société.

Deux semaines que les ouvrages provisoires ont commencé sur le quai de Vaiare, à Moorea. Provisoires ? Car les travaux définitifs ont pris deux mois de retard. En cause : des problèmes d’approvisionnement de matériels liés au covid. Du coup, une partie a été faite mais une autre est encore en attente. "La semaine dernière, la moitié de notre conteneur a débarqué à Auckland, on ne sait pas pour quelles raisons. Mais c'est le genre de soucis qu’on peut rencontrer pour ce genre de travaux. On subit, on n’a pas la main dessus tout simplement", souligne Joe Tapare, le chef du bureau des travaux qui sont effectués par la société Boyer. 

L'expert explique mettre tout en œuvre pour que la phase provisoire puisse être prête rapidement afin d'accueillir le plus vite possible le Terevau Piti. Car l’enjeu est de taille : à la fin du mois, le navire perd sa licence de navigation, les bénéfices de la défiscalisation métropolitaine, qui est de 1,4 miliard de Fcfp, et de l’agrément. Une attente qui peut donc coûter cher à la société Terevau Piti. Les pertes peuvent se chiffrer en "millions", selon le capitaine et Pdg de la SAS Terevau Piti. "Il faudra qu’on commence très rapidement sur l’exploitation Tahiti-Moorea, c’était notre priorité. Maintenant, on ne peut pas rester les bras croisés, on est obligé de commencer avant le 30 juin (...) si on ne veut pas perdre les bénéfices", précise Manfred Fa Shin Chong . 

Un retard regrettable pour le capitaine qui estime avoir prévenu suffisamment à l’avance les instances concernées afin justement d’être dans les temps. "Depuis 2017, j’ai signalé l’attribution de la licence. Ensuite, en octobre 2019, j'ai prévenu le port que la quille du Terevau Piti est posée. Et la coque a été mise le 21 juin 2020 et mis dans l'eau. J'ai prévenu car je ne voyais pas encore d'ouvrages... C'est regrettable !". 

Seule solution pour le Pdg : commencer l’exploitation par les Raromatai. Le premier voyage est prévu le 18 juin, un autre le 25 juin. Quant à Moorea, il espère avoir un premier trajet début du mois de juillet. En attendant, les ouvrages provisoires devraient prendre fin d'ici la fin de semaine, selon le chef des travaux. Les définitifs eux ne seront pas terminés avant quatre mois. Les travaux du quai de Vaiare à Moorea ont un coût total de 270 millions de Fcfp et sont financés totalement par le port autonome de Papeete.