Nouvelle-Calédonie : face à la progression du virus, le gouvernement serre la vis

coronavirus nouméa
Nouvelle-Calédonie : face à la multiplication des cas, le gouvernement serre la vis
Les files s'allongent pour se faire vacciner. ©NC la 1ère
A cause de la fulgurante progression de l'épidémie, le confinement en Nouvelle-Calédonie se resserre notamment pour les commerces non-essentiels et un couvre-feu va entrer en vigueur dès mardi. Le risque de contamination étant désormais hautement élevé.

En l'espace de 24 heures, la Nouvelle-Calédonie est passée de 265 à 565 cas positifs de covid. 50 personnes sont aujourd'hui hospitalisées dans l'unité dédiée au virus, et 6, toutes non-vaccinées, sont en réanimation.

Nouvelle-Calédonie : face à la progression du virus, le gouvernement serre la vis
©NC la 1ère

 

La vitesse de propagation s'accélère et le gouvernement calédonien, qui veut limiter les contacts, a modifié l'arrêté portant sur le confinement. "Le gouvernement a décidé de restreindre la liste des commerces autorisés à recevoir du public", déclare ainsi Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement en charge de la santé.

Dans le détail, sont visés les commerces d'équipement auto et de pièces détachées agricoles, les locations de voitures et de machines, les agences de travail temporaire. S'ajoutent aussi les commerces d'informatique, les tabacs-presse-journaux.

Nouvelle-Calédonie : face à la multiplication des cas, le gouvernement serre la vis
©NC la 1ère

 

"Ces commerces comme tous les autres peuvent continuer leur activité sur la base de retrait de commande ou de livraison", poursuit le porte-parole du gouvernement.

Sur le plan sanitaire, le gouvernement a annoncé que les tests PCR ne sont plus utilisés pour confirmer un test antigénique afin de détecter le plus vite possible les cas positifs.