publicité

Nouvelle-Calédonie : la goélette Tara en escale à Port Moselle

La mission des scientifiques de la goélette Tara consiste à dresser l'inventaire des récifs coralliens, de la biodiversité de ses écosystèmes et de l'impact du réchauffement climatique. 

© Calédonie 1ère
© Calédonie 1ère
  • polynes1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Une équipe de sept scientifiques et étudiants de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et de l’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC) va notamment se rendre du 30 septembre au 14 octobre prochains sur les récifs d’Entrecasteaux dans l’extrême Nord de la Grande Terre. Inscrit au patrimoine de l’UNESCO, ce site isolé et préservé fait partie du parc naturel de la mer de Corail et représente une véritable région sentinelle écologique des récifs calédoniens.

L'objectif de la mission calédonienne sera donc de mieux comprendre la structure et le fonctionnement des récifs coralliens de ce parc naturel. Sur le plan scientifique, il s'agira de faire une étude du rôle des oiseaux marins sur le fonctionnement de l’écosystème corallien et des îlots associés, mais de réaliser également une analyse des maillons de la chaîne alimentaire récifale dans un milieu peu impacté par l’homme.


La goélette Tara en Nouvelle-Calédonie

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play