publicité

Nuisances sonores : le voisin du camp militaire d'Arue est à bout de nerfs

Certains apprécient les chants militaires, Adrien Bonno, lui, ne les supporte plus. Il habite depuis 18 ans à proximité du camp d'Arue et pousse un coup de gueule. 

  • Polynésie la 1ère, AT, DC
  • Publié le , mis à jour le
Un habitant de Arue ne supporte plus les nuisances sonores causées par les militaires du camp d'Arue. Adrien Bonno habite à quelques mètres du camp, et chaque jour c'est le même rituel insupportable pour lui. Les militaires disposent d'un immense terrain, mais tous les jours, ils viennent à proximité de la propriété d'Adrien pour effectuer leurs chants de routine. Adrien réside à proximité de ce terrain depuis 18 ans, il a déjà déposé plusieurs plaintes. Des plaintes qui n’aboutissent jamais. 
 
Cet habitant à bout de nerfs a décidé de sortir de son silence pour dénoncer cette situation.
 

Adrien Bonno au micro de Abinera Tematahotoa

 
Le voisin du camp d’Arue est à bout de nerfs
Le voisin du camp d’Arue est à bout de nerfs

L'armée a tenu à réagir dans le journal télévisé de polynésie la première. Pour elle, les nuisances sonores ont toujours été prise en compte.
Réaction de l'armée

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play