polynésie
info locale

Numérique : Najat Vallaud-Belkacem promet un engagement de l'Etat

éducation tahiti
Najat Vallaud-Belkacem
©Polynésie 1ère
La ministre de l'Education nationale a passé la matinée de vendredi 21 octobre, à Huahine. Najat Vallaud-Belkacem a visité les établissements scolaires, dotés d'outils numériques. La ministre y a fait quelques annonces avant de reprendre l'avion pour Tahiti. .  

A l'aéroport de Huahine, Najat Vallaud-Belkacem a été reçue avec honneur. Couronnes de fleurs, chansons locales, la ministre a été émue de ce moment chaleureux partagé avec les Polynésiens. 


Comme le veut la tradition, chaque invité a son cadeau. Ainsi, Najat Vallaud-Belkacem a reçu ses présents aux côtés du Haut-commissaire et des membres du gouvernement. Le président du Pays, Edouard Fritch, en a d'ailleurs profité pour chanter une chanson de l'île... en jouant du ukulele. 


Avant de partir en direction de l'école primaire de Fitii, la ministre de l'Education nationale a eu le droit à une petite démonstration pareu. Si Edouard Fritch a reçu le pareu de la virilité, Najat Vallaud-Belkacem a, elle, eu comme présent un pareu de la fertilité avec, en prime, une démonstration pour nouer le pareu... Un moment insolite et authentique de cette visite ministérielle. 


Arrivée à l'école primaire de Fitii, orero et chants ont résonnés dans les couloirs de l'école. Ici, l'institutrice a organisé une séquence numérique de différenciation pédagogique dans une classe de CE1. Cette école s'est munie de tablettes pour l'apprentissage des élèves. "L'attention des élèves doit être mobilisée. S'ils ne sont pas motivés, il n'apprennent pas. Il faut mettre le numérique au service de l'apprentissage des élèves pour les rendre plus forts et plus efficaces" a déclaré la ministre de l'Education nationale lors de cette visite.

Visite


La ministre en a d'ailleurs profité pour annoncer que l'Etat allait mettre à disposition du Pays une enveloppe pour développer le numérique. Najat Vallaud-Belkacem a assuré que 50% de la dépense en équipement numérique en Polynésie française allait être pris en charge par l'Etat. "C'est une volonté du gouvernement que le numérique s'installe dans le scolaire pour la réussite des enfants". 

Najat VB
©Polynésie 1ère

Najat Vallaud-Belkacem a par ailleurs fécilité l'institutrice, Vaiana Helle, pour l'utilisation de cet outil. Vaiana Helle a rappelé que ce dernier est au service de l'apprentissage de l'élève. Il permet notamment de faire une différenciation, c'est à dire de programmer des exercices selon les besoins de l'enfant et ainsi de ne pas freiner les meilleurs et de mieux encadrer ceux qui sont en difficulté.


La ministre de l'Education nationale s'est ensuite rendue au collège de Huahine, le seul du fenua à être doté d’un système d’enseignement numérique. Un système qui a facilité l'apprentissage des élèves, comme en témoignent ces deux collégiennes. 


Arrivées en juin dernier, ces tablettes sont opérationnelles depuis environ un mois. Pour Brunelle Nechachby, professeur au sein de l'établissement, il ne fait aucun doute que le numérique est l'outil de l'avenir dans l'éducation et l'apprentissage.


De retour à Tahiti, la ministre de l'Education nationale a déjeuné au Haut-Commissariat avant de se rendre au collège de Papara, un établissement classé REP, réseau d'éducation prioritaire. Elle a été accueillie au son du chant des élèves. 



Lors de cette visite, Najat Vallaud-Belkacem doit assiter à une séquence pédagogique sur la classe "défense sécurité" avec le concours de la frégate "le Prairial", mais aussi à une présentation du réseau éducation prioritaire. Le projet "sécurité" lui sera présenté avec la gendarmerie et la police municipale. 

Najat VB
©Polynésie 1ère

Publicité