Palau se retire du Forum des îles du Pacifique

océan pacifique
Palau
Palau ©wikipedia

Palau a annoncé son retrait du Forum des îles du Pacifique suite à un conflit autour de l'élection de son secrétaire général ce qui pourrait amoindrir son influence sur les questions de réchauffement climatique. Les îles Marshall, Kiribati, Nauru et les Etats fédérés de Micronésie pourraient suivre

Les Palaos (ou Palau) ont indiqué que cette décision a été motivée par l'échec du candidat qui avait ses faveurs au poste de secrétaire général du Forum des îles du Pacifique. 

Quatre autre pays micronésiens menacent de faire de même. 

Cette organisation de 18 membres, composée de petits Etats insulaires ainsi que de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie, est également un acteur dans cette région où Pékin et Washington se disputent leur influence. 

Les cinq nations micronésiennes avaient estimé que c'était désormais à leur tour de choisir le secrétaire général du forum.

Mais le candidat qu'elles soutenaient n'a pas été élu jeudi après la décision de l'ancien Premier ministre des îles Cook, Henry Puna, de briguer le poste.

"A l'issue de ces récents événements, le gouvernement de la République des Palaos mettra fin à sa participation au Forum des îles du Pacifique", a déclaré le gouvernement dans courrier diplomatique.

Les quatre autres Etats micronésiens - les îles Marshall, Kiribati, Nauru ainsi que les Etats fédérés de Micronésie - doivent se réunir virtuellement lundi afin d'évoquer la suite à donner à l'initiative des Palaos.

Une scission au sein du Forum risque de d'amoindrir son influence en matière de changement climatique. 

Compte tenu de leur faible altitude, ces petites îles du Pacifique, sont en première ligne face au changement climatique, en raison de leur exposition à l'élévation du niveau de la mer et aux cyclones.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live